Luc Breton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luc Breton
Saint Jerome écrivant.jpg
Saint Jérôme écrivant, terre cuite,
musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
BesançonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité

Luc François Breton, né le à Besançon, et mort dans la même ville le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord menuisier, Luc Breton devient l'élève de Claude-François Attiret. Influencé par Pierre Puget, il séjourne longtemps à Rome. En 1758, il remporte le grand prix à l'Académie de Saint-Luc de Paris, et est admis comme pensionnaire à l'école française. Il travaille essentiellement à Besançon, sa ville natale, à partir de 1771. En 1773, il fonde l'école des beaux-arts de Besançon avec le peintre suisse Jean Wyrsch. Le tombeau qu'il avait sculpté pour Charles-Ferdinand de La Baume-Montrevel à Pesmes (Haute-Saône) a été détruit pendant la Révolution française.

Au moins deux de ses oeuvres se trouvent à Rome : Accademia Nazionale di San Luca « Il Pontefice Metello salva il simulacro di Pallade durante l’incendio del Tempio di Vesta » - « Le Pontife Metello sauve l’effigie de Pallas durant l’incendie du Temple de Vesta », 1758. Terre cuite, cm 61,5 x 85 x 20. Inv. 15, et Chiesa dei Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni di Franche Comté (Église des Saints André et Claude des Bourguignons de Franche Comté), Façade : Statue de « Sant’Andrea » - « Saint-André » – 1771- une source indique 1758 (La statue de Saint-Claude est de Grandjacquet).

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :