Luc Breton

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luc Breton
Saint Jerome écrivant.jpg
Saint Jérôme écrivant, terre cuite,
musée des beaux-arts et d'archéologie de Besançon.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
BesançonVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité

Luc François Breton, né le à Besançon, et mort dans la même ville le , est un sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

D'abord menuisier, Luc Breton devient l'élève de Claude-François Attiret. Influencé par Pierre Puget, il séjourne longtemps à Rome. En 1758, il remporte le grand prix à l'Académie de Saint-Luc de Paris, et est admis comme pensionnaire à l'école française. Il travaille essentiellement à Besançon, sa ville natale, à partir de 1771. En 1773, il fonde l'école des beaux-arts de Besançon avec le peintre suisse Jean Wyrsch. Le tombeau qu'il avait sculpté pour Charles-Ferdinand de La Baume-Montrevel à Pesmes (Haute-Saône) a été détruit pendant la Révolution française.

Au moins deux de ses oeuvres se trouve à Rome : Accademia Nazionale di San Luca « Il Pontefice Metello salva il simulacro di Pallade durante l’incendio del Tempio di Vesta » - « Le Pontife Metello sauve l’effigie de Pallas durant l’incendie du Temple de Vesta », 1758. Terre cuite, cm 61,5 x 85 x 20. Inv. 15, et Chiesa dei Santi Claudio e Andrea dei Borgognoni di Franche Comté (Église des Saints André et Claude des Bourguignons de Franche Comté), Façade : Statue de « Sant’Andrea » - « Saint-André » – 1771- une source indique 1758 (La statue de Saint-Claude est de Grandjacquet).

Galerie[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :