Luc-Olivier d’Algange

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Luc-Olivier d’Algange
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
Religion
Site web

Luc-Olivier d'Algange est un écrivain, poète[1], et essayiste français né en à Göttingen.

Biographie[modifier | modifier le code]

Son œuvre, protéiforme (composée de nombreux poèmes, essais, récits, articles), est marquée par la Tradition (au sens donné par René Guénon), la gnose, le christianisme et le paganisme[2]. D'après lui, la Tradition n'appartient pas à notre passé, mais à notre être[3].

Ses thèmes de prédilection l'ont conduit à écrire dans plusieurs revues comme Question de, La Place Royale, Pictura, Vers la Tradition, Style (qu'il fonda avec André Murcie), Cée (qu'il fonda avec F. J. Ossang), Phréatiques, Connaissance des Religions, L'Originel, Antaïos, Éléments, Nouvelle École, La Presse littéraire, Les Carnets de la Philosophie, Philosophie pratique, Les Dossiers de la Philosophie.

Il est l'auteur d'environ 300 articles[4].

Il a contribué à divers ouvrages collectifs, dont les "Dossiers H" des éditions de l'Âge d'Homme consacrés à René Daumal, Dominique de Roux, Pierre Boutang, Ernst Jünger, dont il estime que Novalis fut le maître[5], et Joseph de Maistre, dont il fait partie des connaisseurs[6], ainsi qu'à l'ouvrage Roger Nimier, Antoine Blondin, Jacques Laurent et l'esprit hussard sous la direction de Philippe Barthelet et Pierre-Guillaume de Roux, éditions Pierre-Guillaume de Roux, 2012.

Il considère qu'Hölderlin est un des plus grands écrivains européens[7].

En 1999, il signe pour s'opposer à la guerre en Serbie la pétition « Les Européens veulent la paix »[8], initiée par le collectif Non à la guerre[9].

Il a estimé que Jean Borella et Françoise Bonardel proposent un retour à la gnose[10],[11].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Manifeste baroque, Toulouse, Cééditions, 1981
  • Orphiques, éditions Style, 1988
  • Le Secret d'or, éditions des Nouvelles Littératures Européennes, 1989
  • La Victoire de Castalie, poème, Aguessac, Éditions associatives Clapàs, 2000
  • Traité de l'ardente proximité, Aguessac, Éditions associatives Clapàs, 2005
  • L'Étincelle d'or : notes sur la science d'Hermès, Paris, Les Deux Océans, 2006
  • L'Ombre de Venise, essai, Billère, Alexipharmaque, 2006
  • Le Songe de Pallas, suivi de De la souveraineté et de Digression néoplatonicienne, essai, Billère, Alexipharmaque, 2007
  • Fin mars. Les hirondelles, éditions Arma Artis, 2009
  • Terre lucide. Entretiens sur les météores (avec Philippe Barthelet), La Bégude de Mazenc, Éditions Arma Artis, 2010.
  • Le Chant de l'Ame du monde, poèmes, éditions Arma Artis, 2010
  • Lectures pour Frédéric II, Alexipharmaque, 2011
  • Lux Umbra Dei, éditions Arma Artis, 2012
  • Propos réfractaires, éditions Arma Artis, 2013
  • Au seul d'une déesse phénicienne, éditions Alexipharmaque, 2014
  • Apocalypse de la beauté, éditions Arma Artis, 2014
  • Métaphysique du dandysme, éditions Arma Artis, 2015
  • Intempestiva Sapientia, suivi de L'Ange-Paon, éditions Arma Artis, 2016
  • Notes sur L'éclaircie de l'être, éditions Arma Artis, 2016
  • Le Déchiffrement du monde : la gnose poétique d'Ernst Jünger, Paris, L'Harmattan, 2017 (ISBN 978-2-3431-3346-1)

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Ernst Jünger et la vie magnifique », sur FIGARO, (consulté le 2 avril 2019)
  2. Sur ses influences et son itinéraire spirituels, on lira l'entretien accordé à Éric Vatré dans La Droite du Père. Enquête sur la tradition catholique aujourd'hui (Paris, Guy Trédaniel, 1994).
  3. « Luc-Olivier d'Algange, écrivain », sur France Culture (consulté le 2 avril 2019)
  4. Cf.présentation de l'auteur sur le site des éditions Alexipharmaque
  5. Causeur.fr et Laurent Gayard, « Ernst Jünger: contre le nihilisme, la beauté », sur Causeur, (consulté le 2 avril 2019)
  6. Rien ne veut rien dire, « JOSEPH DE MAISTRE (1753-1821) – Une vie, une œuvre [2000] », (consulté le 2 avril 2019)
  7. Romaric Sangars, « Luc-Olivier d’Algange : « Pour Jünger, ce qui est beau est obligatoirement éthique » », sur L'Incorrect, (consulté le 2 avril 2019)
  8. « Liste des personnalités signataires de l'Appel », sur nonguerre.chez.com.
  9. Renaud Dély, « L'extrême droite ratisse large contre les frappes de l'Otan. Le «Collectif non à la guerre» a tenu une réunion proserbe hier soir », sur liberation.fr, .
  10. «Jean Borella met à l'honneur le sens de la nuance», sur FIGARO, (consulté le 2 avril 2019)
  11. « Jung et la gnose, ou quand l'inconscient ressuscite le souvenir d'une civilisation », sur FIGARO, (consulté le 2 avril 2019)

Liens externes[modifier | modifier le code]