Luben Yordanoff

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Yordanov.
Luben Yordanoff
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 84 ans)
Chatou
Nationalité
Formation
Activité
Enfant
Autres informations
Instrument
Distinctions

Luben Yordanoff (en bulgare : Любен Йорданов), né le 6 décembre 1926 à Sofia en Bulgarie et mort le [1] à Chatou (en Yvelines, Île-de-France), est un violoniste bulgare, puis monégasque.

Il obtient ses premiers prix au Conservatoire de Paris.

Il est lauréat à deux reprises du Concours musical international Reine Élisabeth de Belgique. Après avoir été le premier violon solo de l'orchestre national de l'opéra de Monte-Carlo, il est premier violon solo à l'orchestre de Paris de sa création en 1967 jusqu'en 1991[2].

Il est le père du comédien Wladimir Yordanoff.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Quatuor pour la fin des temps de Messiaen (enregistré en présence du compositeur)
  • Danse macabre de Saint-Saëns sous la direction de Daniel Barenboïm avec l'orchestre de Paris
  • Sonates pour violon seul de Hindemith, Bartok, Prokofiev, Stravinsky (éd. : Chant du monde)

Créations mondiales[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Luben Yordanoff est mort sur Qobuz.com (consulté le 25 septembre 2011)
  2. Décès du violoniste Luben Yordanoff sur Resmusica.com (consulté le 25 septembre 2011)

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]