Lubaczów

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la Pologne
Cet article est une ébauche concernant la Pologne.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lubaczów
Blason de Lubaczów
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Région POL województwo podkarpackie flag.svg Basses-Carpates
Powiat Lubaczów
Maire Jerzy Zając
Code postal 37-600
Indicatif téléphonique international +(48)
Immatriculation RLU
Démographie
Population 12 552 hab. (2012)
Densité 488 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 09′ 00″ Nord 23° 07′ 00″ Est / 50.15, 23.116667
Superficie 2 573 ha = 25,73 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Lubaczów

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Lubaczów
Liens
Site web http://www.lubaczow.pl

Lubaczów est une ville de la voïvodie des Basses-Carpates, dans le sud-est de la Pologne. Elle est le chef-lieu du powiat de Lubaczów. Sa population s'élevait à 12 552 habitants en 2012[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Lubaczów se trouve à environ 13 km de la frontière ukrainienne, à 80 km — 106 km par la route — à l'est de Rzeszów, à 72 km — 114 km par la route — au nord-ouest de Lviv, en Ukraine, et à 277 km — 330 km par la route — au sud-est de Varsovie[2].

Noms[modifier | modifier le code]

La ville est également connue sous les noms de Libatchov, Libechuyv, Liubachev, Liubatchev, Lubachov, Lubatchov[3], Lubichuv, Lubachow, Lubatchow, en ukrainien : Любачів ou Lioubatchiv, en russe : Любачув ou Lioubatchouv, etc.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 1998, elle devint un chef-lieu de powiat. Depuis 1999, elle fait partie de la voïvodie des Basses-Carpates. En octobre 1942, les juifs de la ville et des villages voisins sont enfermés dans un ghetto surpeuplé dont le nombre de détenus monta jusqu'à 7 000[4]. Certains étaient contraints aux travaux forcés, certains tués au Camp d'extermination de Bełżec et certains meurent du typhus[5]. En janvier 1943, 1 200 juifs de la ville sont assassinés lors d'exécutions de masse perpétrées par un Einsatzgruppen[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Population au , d'après l'Office central des statistiques, Powierzchnia i ludność w przekroju terytorialnym w 2013 r, p. 182..
  2. La première distance indiquée est la distance orthodromique ; les distances routières proviennent du site viamichelin.fr.
  3. Capitaine C. Popov (trad. Alexandre Kaznakov), Souvenirs d'un grenadier du Caucase - 1914-1920, Paris, France, Payot, coll. « Collection de mémoires, études et documents pour servir à l'histoire de la Guerre mondiale », , 281 p. [détail de l’édition], p. 98.
  4. http://www.yadvashem.org/yv/he/research/ghettos_encyclopedia/ghetto_details.asp?cid=507
  5. http://moreshet.pl/he/node/1082
  6. http://www2.jewishgen.org/yizkor/Lubaczow/lub001.html