Luís Filipe Castro Mendes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Luís Filipe Castro Mendes
Image illustrative de l'article Luís Filipe Castro Mendes
Fonctions
Ministre portugais de la Culture
En fonction depuis le
(1 an, 6 mois et 7 jours)
Premier ministre António Costa
Gouvernement XXIe
Prédécesseur João Soares
Biographie
Nom de naissance Luís Filipe Carrilho de Castro Mendes
Date de naissance (66-67 ans)
Lieu de naissance Idanha-a-Nova (District de Castelo Branco)
Nationalité Portugaise
Parti politique Indépendant
Diplômé de Université de Lisbonne
Profession Écrivain
Poète
Romancier

Luís Filipe Carrilho de Castro Mendes (Idanha-a-Nova, Idanha-a-Nova, 1950) est un écrivain, poète et romancier portugais[1]. Depuis le 14 avril 2016, il est le ministre de la culture[2] du XXIe gouvernement constitutionnel du Portugal.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1974, il est diplômé en droit de la Faculté de droit de l'Université de Lisbonne (1974). À partir de 1975 et jusque dans les années 1980, il mène une carrière diplomatique, en occupant des postes successifs, son activité à Luanda, Madrid, Paris et au Conseil de l'Europe. Il retourne ensuite à Lisbonne, où il est responsable de la Direction des services vers l'Amérique du Sud, au Ministère des échanges extérieurs. Ensuite, entre 1995 et 1997, il est chef de cabinet du Secrétaire d'État au Commerce extérieur et à la Coopération. Après cette période, il exerce la charge de Consul du Portugal à Rio de Janeiro.

En 2010, il remplace Manuel Maria Carrilho à l'UNESCO et en 2012 exerce des fonctions au Conseil de l'Europe[3].

Il fait ses débuts comme poète de 1965 à 1967, en publiant des poèmes dans le supplément jeunesse de Diário de Lisboa[4] et dans le supplément littéraire du quotidien República. Il commence à publier des livres de poésie dans les années 1980.Recados (1983) est un «travail où il impose immédiatement deux des caractéristiques les plus frappantes de sa poésie: la virtuosité dans le traitement des formes poétiques traditionnelles et l'intertextualité, avec des références très présentes à plusieurs écrivains, comme Emily Dickinson, Rilke, Nietszche, Jorge Luís Borges, Rimbaud, etc »[5],[6].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Gestos. [?]
  • 1983 - Recados.
  • 1985 - Seis elegias e outros poemas.
  • 1991 - A Ilha dos Mortos.
  • 1993 - Viagem de Inverno.
  • 1994 - O Jogo de fazer versos.
  • 1996 - Modos de música.
  • 1997 - Quadras ao gosto pessoano.
  • 1998 - Outras canções.
  • 1999 - Poesia reunida : 1985-1999 : avec un livre inédit Os amantes obscuros.
  • 2001 - Os Dias inventados.
  • 2007 - Os amantes obscuros : poemas escolhidos (1985-2001). – Édition bilingue, en portugais et danois.
  • 2011 - Lendas da Índia. - Prix António Quadros
  • 2014 - A misericórdia dos mercados.
  • 2016 - Outro Ulisses regressa a casa.

Romans[modifier | modifier le code]

  • 1984 - Areias escuras.
  • 1995 - Correspondência secreta. En français, Correspondance secrète

Essais[modifier | modifier le code]

  • “Depois da queda: as organizações europeias face a um sistema internacional em mudança (1989-1993)”, article, in Política Internacional, vol. 1, n.º 7/8 (automne 1993), dir. João Ferreira de Sousa, Lisbonne, p. 19-.

Décorations[modifier | modifier le code]

  • Grand Officier de l'Orde de l'Infant de l'Ordre D. Henrique de Portugal (18 mars 1986)[7]
  • Commandeur de l'Ordre du Mérite du Portugal (12 septembre 1991)[7]
  • Grand Croix de l'Ordre du Mérite du Portugal (28 janvier 2003)[7]

Entretien[modifier | modifier le code]

  • Entrevista, au Brésil, avec un poète à propos de l'œuvre Poesia Reunida (1999)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) José Carlos Canoa, « QUEM ÉS TU, LUÍS FILIPE CASTRO MENDES? », sur Blog "Literatura Literatura Literatura", 12.04.2016.
  2. (pt) « Luís Filipe de Castro Mendes », sur http://www.portugal.gov.pt (consulté le 4 octobre 2016)
  3. (pt) « Luís Filipe Castro Mendes é o novo ministro da cultura », sur http://www.tvi24.iol.pt, (consulté le 4 octobre 2016)
  4. (pt) « Diario de Lisboa », sur http://casacomum.org
  5. (pt) Direção-Geral do Livro, dos Arquivos e das Bibliotecas (DGLAB). Centro de Documentação de Autores Portugueses., « «Luís Filipe de Castro Mendes». », sur www.dglb.pt, jan. 2002. (consulté le 11 avril 2016)
  6. (pt) « LUÍS FILIPE CASTRO MENDES », sur http://www.antoniomiranda.com.br (consulté le 4 octobre 2016)
  7. a, b et c (pt) « CIDADÃOS NACIONAIS AGRACIADOS COM ORDENS PORTUGUESAS », sur http://www.ordens.presidencia.pt (consulté le 4 octobre 2016)