Loy Ehrlich

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loy Ehrlich
Description de cette image, également commentée ci-après
Loy Ehrlich, 2009
Informations générales
Nom de naissance Alain Ehrlich
Naissance (66 ans)
Boulogne-Billancourt
Genre musical jazz, musique du monde, rock
Instruments piano, synthétiseur, gumbass, guembri, kora
Années actives depuis 1972
Site officiel http://www.myspace.com/loyehrlich

Loy Ehrlich, né le à Boulogne-Billancourt est un musicien compositeur et producteur français, multi-instrumentiste pratiquant les claviers, la guitare basse, le hajouj, le gumbass et la kora. Il est plus particulièrement connu comme membre du Hadouk Trio.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alain Ehrlich (son nom de naissance) apprend le piano classique à partir de cinq ans.

À vingt ans il fréquente les membres du groupe Gong et se lie d'amitié avec Didier Malherbe.

En 1972, Loy Ehrlich décide de devenir musicien après un voyage au Maroc où il découvre la musique Gnaoui. La même année, il fait ses débuts en tant que pianiste avec Alan Jack, le groupe psychédélique Crium Délirium, puis avec Jacques Higelin et Louis Bertignac.

En 1974, il est membre du groupe West African Cosmos avec Wasis Diop et Umban U'Kset, et s'oriente vers les musiques africaines.

Installé à la Réunion de 1977 à 1982, il rejoint Alain Péters et René Lacaille au sein du groupe Caméléon (avec Joël Gonthier, Bernard Brancard, Hervé Imare)[1] et fonde en 1979 le groupe Carrousel (Alain Péters (chant et basse), Zoun (flûte et percussions), Joël Gonthier (percussions), Jean-Claude Viadère (chant, caïambe), Bruno Leflanchec (trompette), et Loy Ehrlich (claviers))[1].

Loy Ehrlich est membre des groupes Touré Kunda (1983-1985), Bertignac et les Visiteurs (1986-1987) , et Youssou N'Dour (1987-1989) avec qui il participe à la tournée d'Amnesty International avec Peter Gabriel, Sting, Bruce Springsteen et Tracy Chapman.

Dans les années 1990 il jouera également avec Ti'Fock, Wasis Diop, Gong, John Lurie, Sofi Hellborg, Amina, Geoffrey Oryema, Danyèl Waro, Diogal, Jon Hassell et Richard Bona.

Avec Didier Malherbe, il fonde en 1996 le duo Hadouk, auquel se joindra Steve Shehan en 1997 pour devenir le Hadouk Trio. Le groupe obtient les victoires du jazz en 2007.

Directeur artistique du festival Gnaoua d'Essaouira au Maroc de 2000 à 2009, il fonde le groupe Band of Gnawa en 2007 avec Cyril Atef, Louis Bertignac, Akram Sedkaoui et Saïd Boulhimas.

En 2013 nouvelle formule en quartet du groupe Hadouk avec Didier Malherbe, Eric Löhrer (guitare) et Jean Luc di Fraya (percussions, chant)

Il est le createur du gumbass instrument hybride entre le Guembri marocain (la caisse et les cordes) et la Basse fretless (le manche)

Il partage sa vie entre la France et le Maroc.

Discographie sélective[modifier | modifier le code]

Leader :

  • 1982 : Carrousel : La vie est un mystère (Discorama)
  • 1993 : Loy Ehrlich : Les îles du désert (Tangram)

Avec Hadouk Trio :

  • 1998 : Shamanimal (Naïve Records)
  • 2000 : Now (Naïve Records)
  • 2003 : Hadouk Trio Live à FIP (Mélodie/ Abeille Musique)
  • 2006 : Utopies (Naïve Records)
  • 2007 : Baldamore (Naïve Records), enregistré en public au Cabaret Sauvage.
  • 2009 : Air Hadouk (Naïve Records)

Avec Hadouk quartet :

  • 2013 : Hadoukly Yours (Naïve Records)

Avec Didier Malherbe :

  • 1994 : Fluvius (Tangram)
  • 1996 : Hadouk (Tangram)
  • 1998 : Desert Lands (Kosinus)
  • 2008 : Carnets d'Asie et d'Ailleurs (Vox Terrae[2])

Collaborations :

Autres participations :

Producteur artistique :

  • 1988 : Ti'Fock : Aniel (Celluloïd)
  • 1991 : Ti'Fock : Donn douler (Celluloïd)
  • 1996 : René Lacaille : Aster (Discorama)
  • 1998 : Alain Péters : Paraboler (Takamba) (coproducteur)
  • 2001 : Diogal : Samba Alla (Mélodie)
  • 2003 : Diogal : Liir (Mélodie)
  • 2003 : Festival Gnaoua 2002 (A3)
  • 2004 : Festival Gnaoua 2003 (A3)

Filmographie[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Hadouk Trio : DVD Live au Satellit Café (Naïve Records)
  • 2005 : Youssou N'Dour : DVD Live at Montreux (Naïve Records)
  • 2007 Hadouk Trio live au Cabaret sauvage (DVD Naïve)

Musiques de film[modifier | modifier le code]

  • 1991 : Blanc d’ébène de Cheik Doukouré (avec Marc Beacco)
  • 1994 : Le Ballon d'or de Cheik Doukouré
  • 2002 : Le prix du Pardon de Mansour Sora Wade (avec Wasis Diop)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Squaaly, « Hommage à Alain Peters, L’âme du caillou réunionnais », sur rfimusique.com, Radio France internationale, (consulté le 5 octobre 2012)
  2. Vox Terrae est le label musical de Nature et Découvertes.

Liens externes[modifier | modifier le code]