Lovro von Matačić

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la musique classique image illustrant la Croatie
Cet article est une ébauche concernant la musique classique et la Croatie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Lovro von Matačić

Lovro von Matačić est un chef d'orchestre croate, né le 14 février 1899 à Sušak (aujourd'hui Rijeka en Croatie, alors Autriche-Hongrie) est mort le 4 janvier 1985 à Zagreb (Croatie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Pur produit de la musique viennoise où il a été membre du Chœur de garçons de Vienne avant d'y étudier la musique, il est reconnu comme spécialiste de la musique germanique du XIXe siècle, en particulier d'Anton Bruckner, mais aussi de Piotr Ilitch Tchaïkovski.

D'abord engagé comme répétiteur à Cologne, de 1916 à 1919, c'est dans cette ville qu'il fait ses débuts en 1919. Après la guerre, il travaille dans son pays natal, comme chef d'orchestre à Osijek (1919-1920) et à Novi Sad (1920-1922). Par la suite, il devient chef d'orchestre à l'Opéra de Ljubljana (1924-1926), de Belgrade (1926-1931) et de Zagreb (1932-1938). Il est alors nommé directeur général de la musique de l'Opéra de Belgrade (1938-1942). De 1942 à 1945, il dirige à l'Opéra de Vienne. Après la guerre, il participe à la fondation des festivals de Skopje et Dubrovnik. En 1956, il succède à Franz Konwitschny à la tête de la Staatskapelle de Dresde, fonction qu'il occupe jusqu'en 1958. À partir de ces années, il mène aussi une carrière de chef invité, revenant à l'Opéra de Vienne, et dirigeant aussi à la Scala de Milan en 1958, à l'Opéra de Chicago l'année suivante. Il est ensuite directeur général de la musique à l'Opéra de Francfort (1961-1966). En 1970, il revient en Yougoslavie où il est directeur de la musique à la Philharmonie de Zagreb jusqu'en 1980, tout en occupant les mêmes fonctions à la tête de l'Orchestre nationale de l'Opéra de Monte-Carlo (1973-1979).

De haute et massive silhouette, sa direction précise et dynamique était particulièrement appréciée au Japon. Grâce à ses liens de longue date avec l'Orchestre de la Philharmonie Tchèque, il fut le premier chef non-tchèque à diriger le traditionnel concert d'ouverture du Festival du Printemps de Prague en mai 1984.

Répertoire[modifier | modifier le code]

Il a été régulièrement invité par l'Orchestre philharmonique tchèque ou l'orchestre Philharmonia de Londres avec lequel il a dirigé à 84 ans un concert d'anthologie (Symphonie n° 3 d'Anton Bruckner). Parmi ses enregistrements, on compte également La Veuve joyeuse (avec Elisabeth Schwarzkopf), Der Freischütz avec Gottlob Frick, ou encore une des versions de référence de Lohengrin, en live à Bayreuth (1959), avec Sándor Kónya, Elisabeth Grümmer, Rita Gorr, Ernest Blanc. Il a dirigé aussi le London Symphonic Orchestra dans les concertos pour violon et orchestre n°1 en sol mineur de Max Bruch avec David Oistrakh et le n°1 en ré majeur de Serge Prokofiev avec David Oistrakh.

Liens externes[modifier | modifier le code]