Loverval

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Loverval
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région wallonne Région wallonne
Communauté Drapeau de la Communauté française de Belgique Communauté française
Province Drapeau de la province de Hainaut Province de Hainaut
Arrondissement Charleroi
Commune Gerpinnes
Code postal 6280
Zone téléphonique 071
Démographie
Gentilé Lovervalois, Lovervaloise
Population 1 790 hab. (2012[1])
Géographie
Coordonnées 50° 22′ nord, 4° 28′ est
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Hainaut

Voir sur la carte administrative du Hainaut
City locator 14.svg
Loverval

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Loverval

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Loverval
Liens
Site officiel www.loverval.be

Loverval (en wallon Lavervå) est une section de la commune belge de Gerpinnes, située en Région wallonne dans la province de Hainaut.

Historique et description[modifier | modifier le code]

Loverval est, historiquement, un très ancien village caché dans des bois et des eaux. L'origine de son nom est incertaine : « La Vallée de Lovier », du nom d'un propriétaire germanique de la Manse, selon Alexandre-Guillaume Chotin[2] ; « La Vallée des Loups ou du Loup », selon l'explication populaire et pastorale.

À la sortie de l'agglomération carolorégienne, c'est un important centre résidentiel. La route de Charleroi à Philippeville coupe son territoire en deux parties suivant un angle Nord-Sud.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

À l'Est, s'étendent le Village et les Morlères, à l'Ouest, le Try d'Haies et le Chêniat. Son relief est inégal, entrecoupé des vallées du ruisseau du Fond des Haies, d'une part, et du ruisseau du Draguet ou de Saint-Hubert, de l'autre.

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • l'église Saint-Hubert (construite en 1742);
  • le château et son parc, anciennement propriété de la famille de Mérode, témoin de plus de deux siècles d'histoire locale, le château abrite à présent une école normale ;
  • le parc d'une superficie de 25 ha accueille l'Institut Notre-Dame de Loverval divisé en deux bâtiments distincts : l'un regroupant les sections maternelles et primaires, le second abritant la section Humanités ;
  • l'IMTR, Institut de médecine, de traumatologie et de réadaptation, implanté dans le bois de Scouffe, c'est aussi le Centre des Grands Brûlés, de renommée européenne ;
  • L'ADEPS, centre sportif pour le Hainaut, situé dans un cadre boisé. Ses installations sont accessibles aux clubs sportifs ;
  • le Domaine des Grands Lacs : alimentés par le ruisseau des Haies, on y pratique le canotage, la pêche et la natation. Réserve d'animaux ;
  • le site préhistorique : constitué par les Grottes des Sarrasins qui révèlent l'existence d'une occupation du paléolithique supérieur (les pièces découvertes sont exposées au musée). Ces grottes sont situées dans une vallée classée, verdoyante.

La Marche Saint-Hubert [3] En 1972 se formait, à Loverval, la Marche Saint-Hubert, une des marches de l'Entre-Sambre-et-Meuse. Elle se déroule annuellement le premier dimanche de septembre, date des anciennes fêtes lovervaloises. Le samedi dès 9 heures, au son des fifres et des tambours, le corps d'office se rassemble pour la cérémonie d'hommage à la pelouse d'honneur. Ensuite, il parcourt les rues de la localité et rend les honneurs aux autorités. Le dimanche dès 6 heures, les tambours battent le réveil et appellent les Compagnies pour se rendre en l'église Saint-Hubert où a lieu, vers 10 heures, la messe militaire. À 11 heures, c'est le départ de la procession escortée de la Marche. L'après-midi, aux environs de 15 heures 15, se déroule, dans un cadre verdoyant, le traditionnel bataillon carré. La rentrée solennelle de la procession a lieu vers 17 heures. Pour terminer la journée, une des retraites aux flambeaux de la région prend le départ vers 21 heures. En 1976, une « Jeune Marche » fut créée. Celle-ci précède son aînée dans le cortège de quelques centaines de mètres. La Marche Saint-Hubert de Loverval est exclusivement costumée en costumes du Premier Empire.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Siège social de la CNP (2015).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.entre-sambre-et-meuse.be/le-village-de-loverval-621
  2. Études étymologiques et archéologiques sur les noms des villes, bourgs, villages, hameaux, forêts, lacs, rivières et ruisseaux de la province de Hainaut, Paris - Leipzig - Tournai, 1857
  3. [1], sur lasainthubert

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :