Love You (cheval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Love You
Race Trotteur
Père Coktail Jet
Mère Guilty of Love
Père de mère And Arifant
Sexe Mâle
Naissance 18 mars 1999
Pays de naissance Drapeau de la France France
Éleveur Jean-Pierre Dubois
Propriétaire Jean-Pierre Dubois
Entraîneur Jean-Pierre Dubois
Driver Jean-Pierre Dubois
Record 1'10"2
Nombre de courses 59
Nombre de victoires 22[1]
Gains en courses 1 416 537 €
Principales victoires Critérium Continental

Love You est un cheval de course trotteur français né le 18 mars 1999, fils de Coktail Jet et Guilty of Love, par And Arifant. Parmi les leaders de sa génération en piste, il est devenu l'un des meilleurs étalons au monde.

Carrière de courses[modifier | modifier le code]

Entrainé et drivé par son éleveur Jean-Pierre Dubois, Love You débute en octobre de ses 2 ans à Chartres et s'affirme rapidement comme l'un des leaders de sa génération en 2002, remportant quatre semi-classiques, malgré un échec dans le Critérium des 3 ans. Il obtiendra ses galons classiques l'année suivante, à la faveur de sa victoire dans le Critérium Continental, sa seule victoire au niveau groupe 1. Titulaire de 22 victoires, dont 15 au niveau groupe 2, placé dans les Prix René Ballière, de l'Atlantique, de Sélection, le Grand Prix de l'UET ou le Grand Prix de Wallonie, Love You se retire de la compétition relativement tôt, à 6 ans, pour entamer une brillante carrière d'étalon.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France


Drapeau de la Belgique Belgique


Drapeau de l'Europe Europe

Au haras[modifier | modifier le code]

Comme son père, Coktail Jet, et même mieux que lui, Love You se révèle vite comme un reproducteur exceptionnel, tant en France qu'à l'étrange, dans la lignée des étalons de l'élevage Dubois. Tête de liste des étalons français en 2012, 2013 et 2015, en Suède en 2012, 2013, 2014 et 2015, numéro 1 en Europe 2011, 2012, 2013 et 2015, meilleur étalon du monde (par les gains) en 2012 et 2013[2], il a produit une multitude de classiques partout en Europe, et même en Australie.

Parmi ses meilleurs produits, on peut citer, pour s'en tenir aux vainqueurs de groupe 1 et sans exhaustivité :

Ses fils se révèlent à leur tour des étalons de valeur, et Love You est également un excellent père de mères, en témoigne le crack Bold Eagle 1'08 (par Ready Cash).

Avec un prix de saillie fixé à 18 000 € €[3] (après avoir culminé à 35 000 € en 2009[4]), Love You est l'un des étalons les plus chers d'Europe.

Origines[modifier | modifier le code]

Le pedigree de Love You représente la quintessence de l'élevage Dubois et des croisements franco-américains initiés par Jean-Pierre Dubois dans les années 90. Le père de Love You, Coktail Jet 1'10, fut un grand champion sur les pistes (Prix d'Amérique, Prix de France, Elitloppet...) et un étalon exceptionnel, plusieurs fois têtes de liste en France et en Europe. Sa mère, Guilty of Love, brilla peu en compétition, mais elle se recommande de sa grand-mère Nesmile, jument base d'une lignée capitale dans l'élevage français contemporain. En effet cette jument de bon niveau, née en 1979, a été croisée avec des étalons américains pour donner :

Origines de Love You[5], mâle, alezan.
Père
Coktail Jet
Quouky Williams Fakir du Vivier Sabi Pas
Ua Uka
Dolly Williams Pacha Grandchamp
Quassia Williams
Armbro Glamour Super Bowl Star's Pride
Pillow Talk
Speedy Sug Speedy Count
Sug
Mère
Guilty of Love
And Arifant Sharif di Iesolo Quick Song
Odile de Sassy
Infante d'Aunou Niky des Étangs
Oscana
Amour d'Aunou Speedy Somolli Speedy Crown
Somolli
Nesmile Caprior
Amours du Mesnil

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Fiche de Love You », sur Paris-Turf (consulté le 7 novembre 2015)
  2. « Love You, Haras de la Brosse, France », sur www.le-cheval-bleu.com (consulté le 7 novembre 2015)
  3. « Fiche de l'étalon Love You », sur www.etalonstrotteurs.com (consulté le 7 novembre 2015)
  4. « Prix d'un cheval de courses », sur Cheval-français.eu
  5. « Origines de Love You », sur Trot-pedigree.fr (consulté le 7 novembre 2015)