Aller au contenu

Loup d’Égypte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Canis anthus lupaster

Le loup d'Égypte (Canis anthus lupaster) est une sous-espèce du loup doré.

Répartition/Habitat

[modifier | modifier le code]

Le loup d'Égypte est réparti sur plus de 6 000 km entre le Sénégal et l'Éthiopie aussi bien dans des forêts que dans des savanes[1],[2]. Plus au nord, son aire de répartition est le Nord de l'Égypte et de la Libye ainsi que la Tunisie et la dépression de Qattara et dans toute la moitié nord de l'Algérie et la région du Moyen-Atlas au Maroc.

La présence de ce loup, pour la première fois photographié en 2008 au Sénégal, a été confirmée au Maroc dans le Moyen-Atlas en 2012 par des scientifiques espagnols[3].

Les analyses génétiques des crottes et poils de ce canidé cryptique ont confirmé qu'il s'agit d'un loup, et d'une espèce distincte du chacal doré[4].

Références

[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (en) « The Cryptic African Wolf: Canis aureus lupaster Is Not a Golden Jackal and Is Not Endemic to Egypt » (consulté en ).
  2. (en) « Reviving the African Wolf Canis lupus lupaster in North and West Africa: A Mitochondrial Lineage Ranging More than 6,000 km Wide » (consulté en ).
  3. « une espèce de loup découverte dans le Moyen-Atlas » (consulté en ).
  4. (en) Philippe Gaubert, Cécile Bloch, Slim Benyacoub, Adnan Abdelhamid, Paolo Pagani, Chabi Adéyèmi Marc Sylvestre Djagoun, Arnaud Couloux, Sylvain Dufour et Sergios-Orestis Kolokotronis, « Reviving the African Wolf Canis lupus lupaster in North and West Africa: A Mitochondrial Lineage Ranging More than 6,000 km Wide », PLoS ONE, vol. 7, no 8,‎ , e42740 (DOI 10.1371/journal.pone.0042740).