Loungri Namgyél Rinpoché

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Loungri Namgyél Rinpoché
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Ganden Tripa
-
Biographie
Naissance
Nom dans la langue maternelle
ལུང་རིག་རྣམ་རྒྱལVoir et modifier les données sur Wikidata

Loungri Namgyél Rinpoché (né au Tibet en 1927) a acquis après 40 années d'études et de pratiques les titres de géshé lharampa (docteur en philosophie bouddhiste) et de géshé ngarampa (spécialiste des Tantras).

Ce double cursus qui allie érudition et pratique méditative intense font de lui l'un des maîtres bouddhistes actuels les plus qualifiés. C'est ce qui conduit le dalaï-lama à le choisir comme représentant du bouddhisme aux rencontres œcuméniques d'Assise de 1986 en Italie, convoquées sur l'initiative du pape Jean-Paul II.

Loungri Namgyél Rinpoché vit actuellement à Paris, où il enseigne le bouddhisme dans le cadre de l'association Thar Deu Ling[1] qu'il fonda en 1980 peu après son arrivée en France.

En 1983, le dalaï-lama le nomme abbé de l'université tantrique de Gyuto, puis en 1992 abbé du monastère de Ganden Shartsé, l'un des collèges monastiques les plus éminents de l'école gelugpa.

En 1995, Loungri Namgyél Rinpoché fut élevé au rang de Shartsé Tcheudjé, devenant ainsi le second dignitaire en rang de l'école gelugpa.

En 2003, le 14e dalaï-lama nomme Loungri Namgyél Rinpoché 101e Ganden Tripa, chef spirituel de l'école gelugpa, l'une des quatre grandes lignées spirituelles du bouddhisme tibétain. Cette école est dirigée par le Ganden Tripa, successeur en ligne directe de Djé Tsongkhapa, le très grand yogi, méditant et érudit qui fonda la lignée au XVe siècle. Thubten Nyima Lungtok Tenzin Norbu lui a succédé.

Notes et références[modifier | modifier le code]