Louise d'Orléans (1869-1952)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louise d'Orléans
Description de cette image, également commentée ci-après
Louise d'Orléans en 1916.
Biographie
Titulature Princesse royale de Bavière
Dynastie Maison de Wittelsbach
Maison d'Orléans
Nom de naissance Louise Victoire Marie Amélie Sophie
Naissance
Teddington (Royaume-Uni)
Décès (à 82 ans)
Munich, Bavière (Allemagne)
Père Ferdinand d'Orléans
Mère Sophie-Charlotte en Bavière
Conjoint Alphonse de Bavière
Enfants Joseph de Bavière
Elisabeth de Bavière
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louise d'Orléans.

Louise Victoire Marie Amélie Sophie d'Orléans, qui portait le titre de courtoisie de princesse d'Orléans, est née le 19 juillet 1869, à Bushy House, Teddington, Middlesex, et est décédée le 4 février 1952, à Munich. C'est une descendante du roi des Français Louis-Philippe Ier et une princesse royale de Bavière.

Famille[modifier | modifier le code]

Photo prise lors de son mariage en 1891.

La princesse Louise est la fille de Ferdinand d'Orléans (1844-1910), duc d'Alençon (petit-fils du roi des Français), et de son épouse la duchesse Sophie-Charlotte en Bavière, elle-même sœur de l'impératrice Élisabeth d'Autriche (dite "Sissi") et de la reine Marie des Deux-Siciles, l'héroïne de Gaète.

Le 15 avril 1891, la princesse épouse au Schloss Nymphenburg son cousin le prince royal Alphonse de Bavière, fils du prince royal Adalbert de Bavière (1828-1875) et de son épouse l'infante d'Espagne Amélie de Bourbon.

De leur union naissent deux enfants :

  • Joseph de Bavière (1902-1990), prince royal de Bavière, qui reste célibataire ;
  • Elisabeth de Bavière (1913-2005), princesse royale de Bavière, qui épouse en premières noces le comte Franz Josef Kageneck (1915-1941) puis Ernst Küstner (1920).

Divers[modifier | modifier le code]

Toute sa vie, la princesse Louise est restée très proche de sa cousine germaine la princesse impériale et archiduchesse Marie-Valérie d'Autriche. Celle-ci avait refusé la proposition de mariage du prince Alphonse.

La duchesse d'Alençon, mère de la princesse, meurt brûlée vive dans l'incendie du Bazar de la Charité à Paris le 4 mai 1897.