Louise Warren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant  une femme de lettres
Cet article est une ébauche concernant une femme de lettres.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Louise Warren
Nom de naissance Louise Warren
Naissance (60 ans)
Montréal
Nationalité Canada canadienne
Profession
poète et essayiste
Formation
maîtrise en création littéraire de l'Université du Québec à Montréal

Louise Warren, née à Montréal, le 21 mars 1956, est une poète et essayiste québécoise.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle détient une maîtrise en création littéraire de l'Université du Québec à Montréal.

D’abord poète, elle a publié plus d’une dizaine de recueils. Elle a aussi été chargée de cours de littérature jeunesse à l'Université du Québec à Montréal et à l'Université McGill.

Elle détient une maîtrise en création littéraire de l'Université du Québec à Montréal.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Wikitext.svg
La mise en forme de cette section ne suit pas les recommandations concernant la typographie, les liens internes, etc. (janvier 2016).
Découvrez comment la « wikifier ».

Poésie[modifier | modifier le code]

  • Voir venir la patience, Montréal, (Québec), Canada, les éditions du passage, 2014.
  • Anthologie du présent, Montréal, (Québec), Canada, les éditions du passage, 2012.
  • Une pierre sur une pierre, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 2006.
  • Une collection de lumières (Poèmes choisis 1984-2004), Montréal, (Québec), Canada, Éditions Typo, 2005.
  • Soleil comme un oracle, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 2003.
  • La pratique du bleu, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 2002.
  • La lumière, l’arbre, le trait, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 2001.
  • Suite pour une robe, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 1999.
  • Noyée quelques secondes, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 1997.
  • Le Lièvre de mars, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 1994.
  • Terra incognita, Montréal, (Québec), Canada, Éditions du remue-ménage, 1992.
  • Notes et paysages, Montréal, (Québec), Canada, Éditions du remue-ménage, 1990.
  • Comme deux femmes peintres, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Nouvelle Barre du jour, 1987.
  • Écrire la lumière, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Triptyque, 1986.
  • Madeleine de janvier à septembre, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Triptyque, 1985.
  • L’Amant gris, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Triptyque, 1984.

Essai[modifier | modifier le code]

La vie flottante. Une pensée de la création, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Le Noroît, 2015.

Apparitions. Inventaire de l'atelier, Québec, (Québec), Canada, Éditions Nota bene, 2012.

Attachements. Observation d'une bibliothèque, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l'Hexagone, 2010.

La forme et le deuil. Archives du lac, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l'Hexagone, 2008.

Alexandre Hollan. Un seul arbre, Joliette, (Québec), Canada, Musée d'art de Joliette, 2006.

Objets du monde. Archives du vivant, Montréal, (Québec), Canada, 2005.

Le livre des branches. Dans l’atelier d’Alexandre Hollan, Orléans, France, Éditions Le Pli, 2005.

Bleu de Delft. Archives de solitude, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Trait d’union, 2001 (nouvelle édition Typo, 2006).

Interroger l’intensité, Laval, (Québec), Canada, Éditions Trois, 1999 (nouvelle édition Typo, 2009).

Léonise Valois, femme de lettres. Un portrait, Montréal, (Québec), Canada, Éditions de l’Hexagone, 1993.

Récit[modifier | modifier le code]

  • Nuage de marbre, Montréal, (Québec), Canada, Éditions Leméac, 2006.
  • Tableaux d'Aurélie, Montréal, (Québec), Canada, Éditions VLB, 1990.

Ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code]

  • Histoire du lion à six pattes, Paris, France, Éditions du Sorbier, 1993.

Anthologie[modifier | modifier le code]

  • La poésie mémoire de l'art, Trois-Rivières, (Québec), Canada, Éditions Art Le Sabord, 2003.

Honneurs[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les Grands Prix Desjardins de la Culture - Une soirée riche d’émotion » (consulté le 21 janvier 2010)