Louise Dechêne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louise Dechêne
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
(à 71 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Louise Dechêne est une écrivaine québécoise. Elle a contribué à la critique des thèses historiques de Fernand Ouellet et son Histoire économique et sociale du Québec. Elle est née en octobre 1928 à Rivière-du-Loup et est morte le , à l'âge de 71 ans[1].

On ne saurait passer sous silence l'œuvre magistrale de cette historienne : "Habitants et marchands de Montréal au XVIIe siècle", un essai qui "a marqué un tournant dans l'historiographie de la Nouvelle-France". Elle a obtenu une licence en histoire à l'Université Laval puis a poursuivi ses études dans la même discipline à l'Université de Nanterre où elle a obtenu un doctorat en 1973. Elle a aussi été professeur titulaire à l'Université McGill et auteur de nombreux articles publiés dans diverses revues spécialisées sans oublier sa direction de l'édition française de Atlas historique du Canada(informations tirées de la jaquette du livre susmentionné).

Honneurs[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

  • Habitants et marchands de Montréal au XVIIe siècle, Paris, Plon, 1974
  • Le Partage des subsistances au Canada sous le régime français, Montréal, Boréal, 1994
  • Le peuple, l'État et la guerre au Canada sous le régime français, Montréal, Boréal, 2008 (ouvrage posthume)

Note[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]