Louise-Émilie de La Tour d'Auvergne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louise-Émilie de la Tour d'Auvergne est une religieuse érudite française, née en 1667 et morte à Paris en 1737.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est la fille de Frédéric-Maurice de La Tour d'Auvergne (1642-1707), comte d'Auvergne, et comme lui membre de la maison de La Tour d'Auvergne.

Elle a été abbesse de Saint-Rémy de Villers-Cotterêts, puis abbesse de « Mont-Martre-Les-Paris » (1727-1735).

Son administration de l'abbaye de Montmartre se fit sans heurt, mais, malade, elle doit démissionner en février 1737[1]. Catherine de La Rochefoucauld lui succède.

Hommages[modifier | modifier le code]

Deux voies parisiennes portent son nom :

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dominique-Jacques-François (1793-1863) Auteur du texte Chéronnet, Histoire de Montmartre : état physique de la butte, ses chroniques, son abbaye, sa chapelle du martyre, sa paroisse, son église et son calvaire, Clignancourt / par D. J. F. Chéronnet ; revue et publiée par M. l'abbé Ottin,..., (lire en ligne)