Louis des Acres de L’Aigle

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille des Acres.
Louis des Acres de L'Aigle
Image illustrative de l'article Louis des Acres de L’Aigle

Naissance
Paris
Décès guillotiné le (à 59 ans)
Paris
Origine Drapeau de la France France
Arme Cavalerie
Grade Général de brigade
Années de service 17571794
Famille Famille des Acres

Blason famille fr des Acres.svg
Blason famille des Acres

Louis des Acres de l’Aigle, né le à Paris, guillotiné le à Paris, est un général de brigade de la Révolution française.

États de service[modifier | modifier le code]

Il entre en service en 1757, comme cornette au régiment de Berry, et en 1758, il passe enseigne dans les gendarmes de la Reine. Le 10 février 1759, il est nommé sous-lieutenant dans la compagnie de chevau-légers dauphins, et le 7 décembre suivant, il reçoit son brevet de capitaine lieutenant au régiment de Conti.

En 1764, il est fait mestre de camp des cuirassiers, et le 7 décembre 1759, il prend le commandement du régiment de Conti. Il devient brigadier de cavalerie le 20 avril 1768, et il est promu maréchal de camp le 1er mars 1780.

Arrêté pour ses origines aristocratiques, il a été trouvé porteur de papiers compromettants, parmi lesquels une complainte sur Louis XVI et une lettre à la duchesse de Durtal, née Anne Alexandrine Rosalie de La Rochefoucauld-Doudeauville.

Il est condamné à mort avec cette dernière et guillotiné le 8 mars 1794, à Paris.

Famille[modifier | modifier le code]

Il se marie le 3 mars 1763 à Anne-Espérance Chauvelin (8 décembre 1725-18 décembre 1801) dont il a deux fils ;

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Pierre Jullien de Courcelles, Dictionnaire historique et biographique des généraux français : depuis le 11e siècle jusqu'en 1822, Tome 1, l’Auteur, , 490 p. (lire en ligne), p. 19.
  • Revue catholique d'histoire, d’archéologie et littérature de Normandie, volume 26 à 17, Brusseaux de la Revue, , p. 242.
  • Louis des Acres de L'Aigle sur roglo.eu