Louis de Verdal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis de Verdal
Louis Sculpture.jpg
Louis de Verdal en 2017.
Naissance
Nationalité
Activité

Louis de Verdal est un sculpteur et dessinateur français né le à Sousceyrac (Lot).

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’École forestière de Meymac (Corrèze) en 1968, Louis de Verdal voyage jusqu’en 1975 dans les forêts équatoriales du Gabon, où il exerce son métier de forestier.

Il rentre alors en France et quitte l’industrie du bois pour devenir sculpteur à plein temps, puis il est affilié à la Maison des artistes à partir de 1983.

Il s'installe d'abord à Lentillac et, depuis 2000, à Saint-Céré.

Dès 1981, il effectue des expositions partout en France aussi bien qu'en Allemagne, en Belgique et aux États-Unis.

En 1985, il entreprend de réaliser sa première moto grandeur nature en bois divers et, en 1986, reçoit le prix des Métiers d’art du Conseil général du Lot pour la réalisation de celle-ci. La même année, à Golfe Juan, il participe à l'exposition Espace d’une vision avec une quarantaine d’artistes dont Philippe Hicquily, Guy de Rougemont, Marcel Van ThienenHervé Bourdin, Michel Raimbaud, Alain Vuillemet… ayant ainsi l'occasion d’y rencontrer César pour la première fois venu en visiteur.

Dans les années 1985 à 2001, il réalise des sculptures en participation à des spectacles événementiels Art de la rue pour la compagnie Générik Vapeur à Aurillac, Clichy, Marseille, Cannes, Plougastel-Daoulas, Bordeaux.

En 1987, il participe à une exposition Arborescence, regards de 50 artistes contemporains sur la forêt et le bois, organisée par le ministère de l’Agriculture à l'hôtel de ville de Paris où il rencontre les artistes Étienne-Martin et Jack Vanarsky.

Peugeot 203 (1990), localisation inconnue.

En 1990, il réalise sa première voiture grandeur nature, une Peugeot 203, qui lui demande une année entière de travail et pour laquelle il obtient le 1er prix lors d'une exposition sur l'art automobile Les damiers du centenaire à Rouen en 1994, alors qu'y concourraient de nombreux artistes, dont César avec une de ses compressions.

En 1998, il participe à l’exposition Le Pluriel des Singuliers à l'Espace 13, galerie d’art du conseil général des Bouches-du-Rhône à Aix-en-Provence avec une cinquantaine d’artistes, dont Sanfourche, Louis Pons, Jacky Coville, Chichorro[1].

En l'an 2000, il réalise une Audi TT grandeur nature à la demande de la direction d'Audi, exposée en Allemagne au parc Autostadt à Wolfsburg.

En 2003, il participe à la 1re biennale de sculpture Mouvement à Brive-la-Gaillarde organisée par la mairie, avec sept sculpteurs présentant des œuvres en matériaux divers : bois, métal, plâtre, pierre, glace et bronze de Marc Petit.

Il a plusieurs fois exposé dans le Lot et le Cantal avec ses amis peintres Peter Orlando, Michel Four, Marcel Mazar.

Entre temps et depuis, il a ajouté des formes graphiques bois-métal intitulées Emballages, des mobiles, des constructions articulées de métal, des machineries mécaniques évoquant des humanoïdes et des constructions dans les matériaux les plus divers. Plus récemment, il conçoit un bestiaire et des personnages actuels[C'est-à-dire ?].

Expositions[modifier | modifier le code]

Emballage no 7 localisation inconnue.
exposition Golfe Juan Espace d'une vision ;
grand prix départemental des métiers d’art alloué par le conseil départemental du Lot.
rétrospective à la Biennale internationale d’Art de groupe, avec Générik Vapeur à Marseille ;
participation à International Motor Show à Essen (Allemagne).
  • 1994 : Damiers du Centenaire à Rouen, 1er prix ;
Machine à sons pour Générik Vapeur à Terrasson.
  • 1995 : participation au festival Hors les Normes à Praz-sur-Arly ;
expositions itinérantes Les margin’art.
  • 1996 : participation au festival l’Art Singulier à Roquevaire (Bouches-du-Rhone).
  • 1997 : musée d’art d’Aurillac ;
participation au musée l’Art en Marche à Lapalisse (Allier).
musée Labenche à Brive-la-Gaillarde.
participation au Sentier de Sculptures à Latouille-Lentillac (Lot).

Collections publiques[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles de presse[modifier | modifier le code]

  • (en) « The Morning Union New England West Editorial Perspective Obituaries », The Boston Globe, .
  • VSD, .
  • Ça m'intéresse, n°82, .
  • Madame Figaro, , p.38.
  • Le Soir, .
  • Moto Journal, n°872, .
  • « Louis de Verdal, l'homme à la moto », Artension, n°9, [6].
  • Artension, n°27, , Louis de Verdal[7].
  • Capital, n°108, , illustration Audi TT en bois grandeur nature, Wolfsburg[8].
  • « Un artiste brut de bois », Dire Lot, n°89, juillet-aout 2001[9].
  • « Louis2verdal, grinçantes mécaniques à rire », Artension, n°15, janvier-[10].
  • « Tempête sous une crâne », Haut-Quercy Magazine, [11].
  • « Louis De Verdal ou le mystère de l'art brut », La Dépêche du Midi, [12].
  • « Plusieurs artistes en un », Contact Lotois, n°86, [13].
  • « Ses sculptures sont à découvrir à la galerie Aiguà de Rocha », La Montagne, novembre-[14],[15].
  • « Aux angles émouvants, nos âmes reconnaissantes », Le Lot en action, n°104, , p.32[16].
  • « Louis2verdal ou l’émotion à l’état brut », Cère et Dordogne Magazine, n°106, [17].
  • « Le sculpteur Louis De Verdal expose », La Dépêche du Midi, [18].
  • « Louis2verdal et la miniaturisation des œuvres », La Dépêche du Midi, [19].
  • « L'exposition impressionnante de Louis 2 Verdal », La Dépêche du Midi, [20].

Médias audiovisuels[modifier | modifier le code]

  • Media46, , reportage sur YouTube[21].
  • « Expositions de peintures et sculptures à Saint-Ybard », France Bleu, [22].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Ministère de l'Agriculture, Arborescence. Regards de 50 artistes contemporains sur la forêt et le bois, catalogue, au .
  • Actes Sud, Le Pluriel des Singuliers, catalogue, , (ISBN 2-7427-1710-2).
  • Dominique Dalemont, 50 sculpteurs choisissent le bois, Somogy Éditions d'art, 1998, p. 246-249 (ISBN 2-8505-6333-1)[23].
  • Conseil général des Bouches-du-Rhône, Les matériaux de la sculpture, Éditions En Manœuvres, 4e trimestre 2003, p. 67 (ISBN 2-908445-89-1)[24].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bouches-du-Rhône (France). Conseil général. Espace 13., Le pluriel des singuliers : “Espace 13”, Galerie d'art du Conseil ge̋ne̋ral des Bouches-du-Rhône, Aix-en-Provence., Arles, Actes Sud, , 108 p. (ISBN 2-7427-1710-2 et 9782742717101, OCLC 40967428, lire en ligne).
  2. « Atelier Exposition "Louis2verdal" - Site et monument historiques - Saint-Céré », Lot Tourisme - Préparez vos vacances dans le Lot,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018).
  3. « Exposition Louis de Verdal | La Fabrik », sur La Fabrik, (consulté le 9 novembre 2018)
  4. L-Art-en- mouvement, « Louis 2 Verdal / Galerie L'Art en Mouvement Nice Exposition Juin 2016 », (consulté le 9 novembre 2018).
  5. « Louis DE VERDAL - Galerie du Causse », Galerie du Causse,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018).
  6. « Louis de Verdal, l'homme à la moto », Artension,‎ (ISSN 0294-3107).
  7. « Louis de Verdal », Artension,‎ , p. 40-41, 44 (ISSN 0294-3107)
  8. « Audi TT en bois grandeur nature », Capital,‎ , p. 91 (ISSN 1162-6704).
  9. « Un artiste brut de bois », Dire Lot,‎ (ISSN 0988-9752).
  10. « Louis2verdal, grinçantes mécaniques à rire », Artension,‎ , p. 56 (ISSN 0294-3107).
  11. « Tempête sous une crâne », Haut Quercy magazine,‎ (ISSN 1265-2768).
  12. « Saint-Céré. Louis De Verdal ou le mystère de l'art brut », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2018).
  13. « [46] Contact lotois n°86 jui/aoû/sep 2013 - Page 24 - 25 - [46] Contact lotois n°86 jui/aoû/sep 2013 - [46] Contact lotois - régions de france - découverte du monde - Nature & voyages - 1001mags - Magazines en PDF à 1 € et GRATUITS ! », sur fr.1001mags.com (consulté le 5 novembre 2018).
  14. Centre France, « Ses sculptures sont à découvrir à la galerie Aiguà de Rocha », www.lamontagne.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 6 novembre 2018).
  15. « Louis de verdal », aígua de ròcha,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018).
  16. « Aux angles émouvants, nos âmes reconnaissantes ».
  17. « Louis2verdal ou l'émotion à l'état brut », Cère et Dordogne magazine,‎ (ISSN 2271-2372).
  18. « Le sculpteur Louis De Verdal expose », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2018).
  19. « Louis 2 Verdal ou la miniaturisation des œuvres », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2018).
  20. « L'exposition impressionnante de Louis 2 Verdal », ladepeche.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 5 novembre 2018).
  21. Media46, « Louis 2 Verdal », (consulté le 9 novembre 2018).
  22. « Exposition de peintures et sculptures à Saint Ybard », France Bleu,‎ (lire en ligne, consulté le 16 novembre 2018).
  23. Dalemont, Dominique, 1946-, 50 sculpteurs choisissent le bois, Paris, Somogy, , 287 p. (ISBN 2-85056-333-1 et 9782850563331, OCLC 40782681, lire en ligne).
  24. Bouches-du-Rhône (France). Conseil général., Les matériaux de la sculpture : 7 lieux 7 matières, Marseille, Images en manœuvres, , 429 p. (ISBN 2-908445-89-1 et 9782908445893, OCLC 54400599, lire en ligne).