Louis de Lascaris d'Urfé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louis Lascaris d'Urfé
Biographie
Naissance Vers
Allègre
Décès
Limoges
Évêque de l'Église catholique
Consécration épiscopale
Évêque de Limoges

(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Louis de Lascaris d'Urfé (né vers 1636 à Allègre et mort le ) est un ecclésiastique qui fut évêque de Limoges de 1676 à 1695.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis est le fils de Charles Emmanuel de Lascaris d'Urfé (1604-1685), marquis d'Urfé et de Baugé, bailli du Forez et de Marguerite d'Allègre (1620-1683), fille de Christophe marquis d'Allègre. Il a une ascendance prestigieuse puis qu'il descend en ligne directe de Jacques d'Urfé, bailly du Forez et de Renée de Savoie-Tende, fille de René de Savoie dit le « Grand Bâtard de Savoie » et d'Anne Lascaris comtesse de Tende issue de la lignée des empereurs byzantins Lascaris. Son frère est le missionnaire François-Saturnin Lascaris d'Urfé.

Louis de Lascaris d'Urfée mène d'abord la vie dissipée d'un grand seigneur dans les cours de France et de Savoie puis il décide d'entrer au séminaire de Saint-Sulpice où il se fait remarquer pas sa conduite édifiante. François de La Fayette l'évêque de Limoges octogénaire et infirme obtient sa nomination comme coadjuteur en février 1676 mais il meurt dès le 3 mai suivant. Louis de Lascaris est donc confirmé le et consacré en par l'archevêque de Paris. Dans son diocèse il est à l'origine de statuts synodaux, d'un rituel et d'un catéchisme ; Il soutient ses anciens maitres sulpiciens contre les jansénistes et écarte ces derniers de son diocèse. Il meurt dans le séminaire fondé par son prédécesseur le [1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armand Jean, Les évêques et les archevêques de France depuis 1682 jusqu'à 1801, Paris et Mamers, 1891, p. 113.