Louis de Hoÿm de Marien

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis de Hoÿm de Marien
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ThézaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Distinction
Prix de Rome ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Archives conservées par
Œuvres principales

Louis Gabriel de Hoÿm de Marien, né le à Toulouse et mort le à Théza[2],[3],[4], est un architecte français, pensionnaire de l'Académie de France à Rome[5],[6].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a gagné le premier grand prix de Rome en 1951 pour le projet « un centre de conférences et de congrès » et a été pensionnaire de la Villa Médicis de 1952 à 1955[7].

Il a participé, aux côtés de Jean Saubot, Eugène Beaudouin et Urbain Cassan, à la conception de la tour Montparnasse[8] entre 1969 et 1972, et a établi le plan de masse du nouveau quartier Saint-Georges dans le centre-ville de Toulouse, abouti en 1976 par la création de la place Occitane[9].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « https://archiwebture.citedelarchitecture.fr/fonds/FRAPN02_HOYMA » (consulté le )
  2. « Architecte : Louis de Hoÿm de Marien », sur www.pss-archi.eu (consulté le )
  3. « Les Français célèbres décédés en 2007 », sur francaiscelebres.com (consulté le )
  4. Insee, « Fichier des personnes décédées », sur data.gouv.fr, (consulté le ).
  5. (en) « Tour Montparnasse », sur dome.mit.edu, MIT Libraries' Dome (consulté le ).
  6. « Opération Maine-Montparnasse », sur www.photo.rmn.fr (consulté le ) : « Hoym de Marien Louis de (né en 1920) architecte ».
  7. « Louis Hoym De Marien », Pensionnaires, sur www.villamedici.it, Académie de France à Rome - Villa Medici (consulté le ).
  8. C. G., « L'histoire de la tour Montparnasse », sur www.batiactu.com, (consulté le )
  9. Anne-Marie Arnauné-Clamens, « L'opération de rénovation urbaine du quartier Saint-Georges à Toulouse », sur www.persee.fr, (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]