Louis de Blois (homme politique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir De Blois de La Calande.
Louis de Blois
Fonctions
Maire
Sénateur (d)
Biographie
Naissance
Décès
Pseudonyme
Jean AvesnesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
Distinctions

Le comte Louis Albert Aymar Léon Marie de Blois, dit Avesnes, est un homme politique français né le à Daumeray (Maine-et-Loire)[1], et, mort le au château de la Douve (Maine-et-Loire).

Biographie[modifier | modifier le code]

Petit-neveu d'Alfred de Falloux, fils de Georges de Blois, sénateur de Maine-et-Loire de 1895 à 1906, Louis de Blois entre à l'école navale en 1898. Après avoir été officier d'ordonnance du Ministre de la Marine, l'Amiral Lacaze, et commandant de la 5e batterie de canonniers-marins, il quitte l'armée en 1919.

En 1919, il devient maire du Bourg-d'Iré, puis sénateur en 1922, à l'occasion d'une élection partielle. Il s'investit beaucoup sur les questions de marine militaire. Le 10 juillet 1940, il vote les pleins pouvoirs au maréchal Pétain.

À côté de son activité politique, il est aussi écrivain, sous son nom ou sous pseudonyme, avec de nombreux romans dont certains sont primés par l'Académie française. Il collabore aussi à de nombreux journaux, dont le Correspondant, la Revue des deux Mondes, la Revue hebdomadaire, l'Éclair, le Figaro et le Gaulois. Il était président d'honneur de l'Académie d'Angers.

Publications[modifier | modifier le code]

  • «Journal de bord d'un aspirant » (1904) couronné par l'Académie française
  • «La vocation » (1914), Grand prix du roman de l'Académie française
  • «Contes pour lire au crépuscule » (1908)
  • «En face du soleil levant » (1909)
  • «Feuilles d'avant la tourmente » (1917)
  • «L'Ile heureuse » (1920)
  • «Au soleil d'or, au printemps vert» » (1926)
  • «Le culte de l'énergie française » (1928)
  • «Luttons pour les défenses sociales et internationales - Éléments d'ordre- Germes de désordre » (1928)
  • «France ou planète » (1930)
  • «Dix ans au Parlement » (1922-1932)
  • «La défense des intérêts français » (1932).

Prix[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Louis de Blois (homme politique) », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives du Maine-et-Loire, commune de Daumeray, acte de naissance no 13, année 1880 (sans mention marginale de décès)

Liens externes[modifier | modifier le code]