Louis d'Affry

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louis d'Affry
Illustration.
Portrait du landamann Louis d'Affry.
Titre
Landamann de la Confédération suisse
(Protectorat français)
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Fribourg (Suisse)
Date de décès (à 67 ans)
Lieu de décès Fribourg (Suisse)

Le comte Louis Auguste Philippe Frédéric François d'Affry, né à Fribourg, le et mort dans la même ville le , est une personnalité politique suisse. Il est également le premier landamann suisse sous le protectorat français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après ses études, il rejoint la compagnie des gardes suisses de son père Louis-Auguste d'Affry en 1758 avant d'en prendre le commandement en 1766 et d'être nommé maréchal de camp en 1784. De retour au pays dès 1785, il se lance dans la politique avant d'être promu commandant des troupes fribourgeoises levées lors de l'invasion française du . Il s'oppose à la République helvétique lors de sa création en 1799 et se retrouve membre de la « Consulta » convoquée en 1802 par le premier consul Bonaparte[1]. Après la proclamation de l'Acte de médiation, il est nommé en 1803 par Bonaparte comme premier landaman de la Suisse (poste qu'il retrouvera en 1809), au titre d'avoyer du canton de Fribourg qui est le premier canton à accueillir la Diète tournante[2]. Auparavant, il reçoit du médiateur les pleins pouvoirs afin de mettre en œuvre les décisions prises par l'Acte de médiation[3].

Après avoir assuré la première présidence annuelle, il est chargé de missions diplomatiques auprès de l'empereur Napoléon en 1804, 1805 et 1810[4]. À l'issue de cette dernière audience le 17 juin 1810, l'empereur le fait Commandeur de la Légion d’honneur ; dix jours plus tard, de retour à Fribourg, il meurt chez lui dans la nuit du 26 juin[5].

Son fils Charles sera également militaire au service de la France sous l'Ancien Régime, le Premier Empire et la Restauration.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Alain-Jacques Tornare et Georges Andrey, Louis d'Affry 1743-1810, premier landamman de la Suisse, Slatkine,
  • François de Diesbach, « Louis d'Affry Landammann de la Suisse, 1743-1810 », Annales fribourgeoises, no 41,‎ , p. 176-207

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alain-Jacques Tornare, article Affry, Louis d' dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne, version du .
  2. G. Andrey, Histoire de la Suisse pour les nuls, First, (ISBN 978-2-7540-0489-3)
  3. « D’Affry sorti de l’ombre », sur La Gruyère (consulté le 8 août 2008)
  4. « Louis d'Affry », sur 850ème anniversaire de la fondation de Fribourg (consulté le 8 août 2008)
  5. « Fribourg : La résidence d'Affry siège du premier gouvernement de la Confédération Suisse », sur swisscastles.ch (consulté le 8 août 2008)