Louis Versiglia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Saint Louis Versiglia
Image illustrative de l’article Louis Versiglia
Saint Louis Versiglia
Évêque salésien, martyr, saint
Naissance
Oliva Gessi
Décès   (56 ans)
Chine
Nom de naissance Luigi Versiglia
Nationalité Flag of Italy.svg Italienne
Ordre religieux Salésiens
Béatification  Rome
par Jean-Paul II
Canonisation  Rome
par Jean-Paul II
Vénéré par l'Église catholique romaine
Fête 13 novembre

Louis Versiglia (en italien Luigi Versiglia), né le à Oliva Gessi, près de Pavie, en Lombardie et mort le à Li-Thaul-Tseul(probablement Litouzui[1], Guangdong) en Chine est un évêque salésien italien, missionnaire en Chine au début du XXe siècle, reconnu comme saint par l'Église catholique, en raison du martyre qu'il subit au cours de sa mission dans ce pays. Il fait partie du groupe des 120 Martyrs de Chine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Études et sacerdoce[modifier | modifier le code]

Louis Versiglia avait 12 ans quand Don Bosco l'envoya à Turin pour y continuer ses études. Il entra donc chez les Salésiens et étudia la philosophie à l'université grégorienne de Rome.

Louis Versiglia fut ordonné prêtre le , et devient directeur et maître des novices à Genzano di Roma pendant neuf ans.

Le , il fit partie de la première expédition missionnaire des Salésiens en Chine.

Missions en Chine[modifier | modifier le code]

Louis Versiglia arrive à Macao (possession portugaise) où l'évêque de Macao, Dom João Paulino de Azevedo e Castro, lui confie la direction de l'orphelinat de l'Immaculée-Conception qui devient l'Instituto Salesiano. Expulsés en 1910 à cause des tensions entre l'Église catholique et la Première République portugaise qui menait une politique anticléricale, les Salésiens s'établissent à Heung Shan (ou Xiangshan, actuellement Zhongshan).

Le , il est consacré évêque par Mgr de Guébriant, afin de diriger le vicariat apostolique de Shiu Chow (Chaozhou), à 221 km au nord de Canton. Là, il organise la catéchèse, ouvre des écoles et institue plusieurs séminaires, malgré les difficultés et l'hostilité d'une partie de la population.

Fin janvier 1930, il décide d'aller faire une visite pastorale à Lin Chow (Lianzhou), en compagnie d'un autre prêtre salésien, le père Callisto Caravario et de trois jeunes filles qu'ils raccompagnaient dans leur famille. Ils prennent le train le 24 février, et continuent en bateau. Après une escale à Ling Kong How[2], ils repartent, et rencontrent alors une bande de pirates. Les deux missionnaires s'interposent pour protéger la vie des jeunes filles dont les pirates voulaient s'emparer, et ils sont massacrés à coups de fusil.

Béatification - Canonisation[modifier | modifier le code]

Citation[modifier | modifier le code]

Du Pape Jean-Paul II lors de l'homélie de béatification :

« Ce martyre réalise une vision prophétique du fondateur saint Jean Bosco qui, en rêvant avec prédilection à l'Extrême-Orient pour ses fils, parlait de « calices pleins de sang » et annonçait des fruits merveilleux. »

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. 犁头咀: village du bourg-canton de Shuibian situé à 15 kilomètre au nord-ouest de Lianjiang Kou sur la rivière Lian.
  2. Probablement Lianjiang Kou (连江口), littéralement embouchure de la rivière Lian. Cette rivière qui traverse Lianzhou débouche dans la rivière Bei qui passe par Shaoguan.
  3. Le 13 novembre est la date à laquelle les Salésiens fêtent leurs membres, sinon la fête locale est le 25 février