Louis Sorel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Sorel
Fonction
Abbé
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Autres informations
Religion
Membre de

Louis Sorel, né en 1880 et mort le à Toulouse, est un abbé français.

Carrière[modifier | modifier le code]

Il commence comme vicaire à l'église Notre-Dame du Taur de Toulouse avant de devenir, en 1913, prêtre à Lagrâce-Dieu où il fait réaliser un monument aux morts par Armand Larroque et Jeanne Astre.

Il rejoint en le conseil national du régime de Vichy, et est exécuté le par la résistance, en représailles de l'assassinat de Maurice Sarraut, directeur de La Dépêche de Toulouse, par les collaborateurs. Ses obsèques sont célébrées le à la cathédrale Saint-Étienne[1].

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Destrem et Claude Llabres, Toulouse en noir et blanc : Les années de guerre 1939 / 1944, Editions Milan, (ISBN 2-84113-010-X)
  • Jean-Louis Clément, La crise de 1907 en Languedoc et en Roussillon : bilan historiographique et essai de biographie : Un conseiller national de Vichy : l'abbé Louis Sorel (1880-1943), Annales du Midi, (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]