Louis Ségura

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Ségura
Description de cette image, également commentée ci-après
Louis Ségura vers 1910.
Contexte général
Sport exercé gymnastique artistique
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance
Sidi Bel Abbès ( Algérie )
Décès (à 74 ans)
Club L'Oranaise
Palmarès senior
Or Ar. Br.
Jeux olympiques - 1 1
Championnats du monde 1 2 1

Louis Ségura, (ou Luis Segura Bretons, né le à Sidi Bel Abbès et mort en 1963 à 74 ans) est un gymnaste français qui participa aux Jeux olympiques d'été de 1908 et 1912 ainsi qu'aux derniers Championnats du monde de gymnastique artistique organisés avant le premier conflit mondial.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est né espagnol, fils de Pedro José Segura, journalier, et de Pepa Bretons. Il appartint au club L'Oranaise à Oran[1], puis à celui de La Bel Abbésienne[2].

En septembre 1902, à 13 ans, il obtenait déjà le 1er prix de gymnastique aux Fêtes de la société de La "Mascaréenne" (médaille de vermeil et palme de la municipalité de Mascara).

En mai 1913, il fut encore huitième du concours fédéral de l'Union des société de gymnastique de France, organisé à Vichy, au concours individuel artistique[3].

Il épouse le 14 décembre 1914 Irène Éléonore Gapri[4], puis il se remarie le 14 février 1930 avec Maria-Mercédès Serdan.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

  • Londres 1908
    • Médaille de bronze, Jeux olympiques médaille de bronze au concours général individuel

Championnats du Monde[modifier | modifier le code]

  • Prague 1907
    • Médaille d'argent, monde Médaille d'argent au concours par équipes
    • Médaille de bronze, monde Médaille de bronze aux barres parallèles
  • Turin 1909
    • Médaille d'or, monde Médaille d'or au concours par équipes
  • Paris 1913
    • Médaille d'argent, monde Médaille d'argent au concours par équipes

Références[modifier | modifier le code]

  1. Oran la joyeuse: mémoires franco-andalouses d'une ville d'Algérie - Alfred Salinas - page 189
  2. Le Progrès, 10 septembre 1902.
  3. Le Matin, 14 mai 1913, p.3.
  4. Certificat de naissance

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]