Louis Roger (peintre)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Roger
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 78 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Élève
Distinction

Louis Roger, né le à Paris et mort le dans cette même ville, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Roger est né le à Paris[3]. Il étudie dans l'atelier de Félix Lafond à l'École régionale des beaux-arts de Rennes, puis dans les ateliers de Benjamin Constant et de Jean-Paul Laurens à l'École des beaux-arts de Paris[2].

Il obtient une médaille de 3e classe en et une médaille de bronze à l'Exposition universelle de 1900[4]. Il obtient le prix de Rome de peinture en pour Hercule entre le Vice et la Vertu[2]. En , il obtient une médaille de 2e classe[4]. Il expose au Salon de la Société des artistes français, dont il devient sociétaire à partir de [4]. Il remporte en le prix Rosa Bonheur (fondation Anna Klumpke)[4].

Louis Roger décore plusieurs bâtiments officiels et participe notamment en à la décoration du grand escalier d'honneur et de la salle des mariages de l'hôtel de ville de Rennes[2].

Le musée Sinu à Bucarest conserve de lui : l'Effort et Jeune femme à sa toilette, et le musée de Nice[Lequel ?], Jeune vénitienne[4]. Il réalise en 1912 le portrait de Charles Brunellière, une huile sur toile conservée à Nantes[5]. À Paris, le musée d'Orsay conserve de lui depuis 1981, Portrait de jeune homme[6].

Louis Roger meurt le à Paris[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « L’école des Beaux-arts de Rennes fête ses 100 ans en expo », sur unidivers.fr, (consulté le 29 avril 2015).
  2. a b c et d « Louis Roger (1874-1953) », sur hcotation.com (consulté le 29 avril 2015).
  3. a et b (en) « Louis Roger », extrait de la notice dans le dictionnaire Bénézit, sur Oxford Art Online, (ISBN 9780199773787)
  4. a b c d et e Bénézit 1924, p. 646.
  5. « Portrait de Charles Brunelière (syndicaliste) », sur culture.gouv.fr (consulté le 16 février 2018).
  6. « Portrait de jeune homme », sur musee-orsay.fr (consulté le 16 février 2018).

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]