Louis Parrocel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Parrocel.
Louis Parrocel
Musée Calvet-Louis-Parrocel.jpg

Louis Parrocel (1865-?), Buste de Louis Parrocel (1634-1694), Avignon, musée Calvet.

Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Maîtres

Louis Parrocel est un peintre français, né à Brignoles en 1634, mort à Avignon en 1694.

Sa vie[modifier | modifier le code]

Louis Parrocel est le fils de Barthélemy Parrocel, qui lui enseigne la peinture, et de Catherine Simon. Il est baptisé le dans l'église Saint-Sauveur de Brignoles. Deux de ses frères sont également peintres : l'aîné, Jean Barthélemy Parrocel (1631-1667), et Joseph Parrocel (1646-1704) qui sera surnommé le Parrocel des batailles. Après un séjour à Paris, il se fixe à Avignon où il épouse Dorothée de Rostang le à l'église Saint-Agricol. Il aura de nombreux enfants dont deux fils qui seront peintre : Pierre Parrocel et Jacques-Ignace Parrocel.

Il est l'auteur de nombreuses peintures religieuses pour les églises de Cavaillon, Brignoles et Avignon. Il réalise également une immense toile pour l'ancien hôtel de ville d'Avignon.

Son œuvre[modifier | modifier le code]

Les principales œuvres connues de Louis Parrocel sont les suivantes :

Huit de ses œuvres sont protégés au titre du patrimoine, par le ministère de la Culture[3].

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • André Alauzen et Laurent Noet, Dictionnaire des peintres et sculpteurs de Provence-Alpes-Côte d'Azur, Marseille, Jeanne Laffitte,‎ , 473 p. (ISBN 9782862764412), p. 348

Notes et références[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :