Louis Noverraz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louis Noverraz, né le 10 mai 1902 à Lutry et mort le 15 mai 1972 à Genève[1], est un marin suisse. Il a habité toute son enfance à Bellevue, puis, devenu barreur de la famille Firmenich, il habite jusqu'à sa mort une maison de fonction au Creux-de-Genthod.

Il commence à naviguer très jeune à bord du Tsibé, un 6,5 mètres appartenant à M. Graf qui avait la fâcheuse habitude de terminer les régates en dernière position. Lors de sa première venue à bord du bateau en tant que barreur, il remporte la première place. C'était la première des plus de 1500 victoires[2] que remporta Louis Noverraz au cours de sa carrière.

Il était membre de la Société Nautique de Genève.

Lors des Jeux olympiques d'été de 1936, il arrive à la première place, mais suite à une dénonciation pour le statuts d'amateur d'un membre de l'équipage il est disqualifié. "L'affaire de Kiel" durera 25 ans au terme desquels, en 1961, il sera réhabilité par le Comité International Olympique en tant que vainqueur de l'épreuve, sans toutefois changer le classement des médailles.

Aux Jeux olympiques d'été de 1968, il concourt dans la catégorie des 5,5 mètres JI et remporte la médaille d'argent avec ses coéquipiers Bernhard Dunand et Marcel Stern[3].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Jeux olympiques[modifier | modifier le code]

Autres victoires célèbres[modifier | modifier le code]


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le plus grand sportif genevois de tous les temps Louis Noverraz n'est plus », Tribune de Genève,‎ , p. 15
  2. « Carrefour 22.05.64 », sur rts.ch, (consulté le 19 janvier 2019)
  3. https://www.sports-reference.com/olympics/athletes/no/louis-noverraz-1.html
  4. « Louis Noverraz », sur rts.ch, (consulté le 19 janvier 2019)
  5. « Le retour du vainqueur », sur rts.ch, (consulté le 19 janvier 2019)
  6. Wide | Switzerland, « Histoire », sur Bol d'Or Mirabaud - 14-15-16 juin 2019 (consulté le 19 janvier 2019)