Louis Morel (sculpteur)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morel.
Louis Morel
Naissance
Décès
(à 87 ans)
Troyes (Aube)
Nom de naissance
Louis Ferdinand Morel
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Influencé par

Louis Ferdinand Morel, dit Louis Morel, né le à Essoyes (Aube) et mort à Troyes (Aube) le , est un peintre et sculpteur français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'un vigneron et d'une couturière, Louis Morel développe dans sa jeunesse un goût prononcé pour la sculpture. C'est sur les conseils d'Auguste Renoir, dont la femme, Aline Charigot, est native du même village, et de son parrain, Louis Giot, que ses parents lui feront faire des études de sculpture à l'École des beaux-arts de Paris sous la direction de Jean-Antoine Injalbert. Alfred Boucher lui offre l'hospitalité à La Ruche, où Morel aura un atelier dans lequel il travaillera la plus grande partie de sa vie[1].

Sa première participation au Salon des artistes français a lieu en 1906. Il obtient une médaille d'argent en 1921 et devient également sociétaire de cette institution.

Il est très attaché à son village natal et à la maison familiale. Sa Femme nue (1914) ornant la sépulture de la famille Pichon crée une polémique au sein des habitants du village.

À la suite de Richard Guino, il devient l'assistant d'Auguste Renoir pour la réalisation de sculptures. En 1918 à Essoyes, il réalise deux haut-reliefs[Lesquels ?] en terre cuite d'après un dessin d'Auguste Renoir[2].

Le fonds de son atelier et son mobilier sont vendus aux enchères le et le [3].

Louis Morel est inhumé en mars 1975 au cimetière d'Essoyes.

Collections publiques[modifier | modifier le code]

  • Bourg-en-Bresse, musée de Brou :
    • Le Pont des halles ; rue Charles Robin, 1960, huile sur contreplaqué[4]
    • Moulin de Brou sous la neige, avant 1971, huile sur isorel[5]
    • Moulin des halles, Brou, avant 1974, huile sur carton[6]
    • Portrait d'Alfred Chanut, avant 1972, huile sur toile[7]
  • Essoyes, cimetière : Femme nue, 1914, statue ornant la sépulture Pichon
  • Lochieu, musée départemental du Bugey-Valromey : La rivière d'Ain, vers 1964, huile sur Isorel.
  • Sainte-Savine, cimetière : Noël Le Coutour, buste
  • Troyes, musée des beaux-arts :
    • Tête d'enfant, avant 1913, marbre[8]
    • Tête d'enfant, avant 1916, marbre[9]
    • Masque d'éphèbe, avant 1917, bronze[10]
    • Tête de Christ, avant 1941, bronze[11]
    • Maquette du monument aux Morts 1914-1918 de la Ville de Troyes, 1926, plâtre[12]
    • Diane accroupie, avant 1931, plâtre original[13]
    • Antoine Eugène Farjon, 1936, marbre[14]
    • Mme Farjon, avant 1939, buste en bronze[15]
    • Le Bon Pasteur, avant 1939, bas-relief en plâtre[16]
    • Intérieur, avant 1934, huile sur toile[17]
    • Madame Farjon mère assise dans une bergère jaune, avant 1939, huile sur toile[18]
    • Madame Farjon, avant 1939, huile sur carton[19]

Salons[modifier | modifier le code]

  • Paris, Salon des artistes français de 1906
  • Troyes, Salon de la Société artistique de l'Aube en 1913 : Tête d'enfant, marbre
  • Paris, Salon des artistes français de 1921, remporte une médaille d'argent
  • Troyes, Salon de la Société artistique de l'Aube en 1941 : Tête de Christ, bronze

Expositions[modifier | modifier le code]

  • Exposition collective au musée du Montparnasse, « La Ruche, cité d'artistes au regard tendre », du 13 décembre 2002 au 14 mai 2003 : Fleurs trois études peintes à l'huile, vers 1900, Paysage à la Ruche, dessin vers 1920.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire Bénézit
  • Collectif, Le centenaire d'une cité d'artistes 1902-2002, [catalogue d'exposition], édition musée du Montparnasse, Atlantica, Sceren, CNDP, Paris, 2012, 96 pages.
  • Paul Haesaerts, Renoir sculpteur, 1947, New York, planches XLIVI et XLIVII.
  • Max-Pol Fouchet, Les Nus de Renoir, La Guilde du Livre, Lausanne, 1974, p. 74.
  • D.J. Clergue, La Maison de Renoir, musée Renoir du souvenir, Cagnes sur Mer, les Collettes, 1976.
  • Barbara Erlich White, Renoir, Flammarion, 1985, « Danseuse au Tambourin », p. 280.
  • Robert L. Herbert, Nature's Workshop Renoir, Writhings on the Decorative Art, Yale University Press, New Haven, 2000.

Iconographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La Ruche, vidéo INA, 01 janvier 1967, min 23 s : interview de Louis Morel dans son atelier de la Ruche et visite de cette dernière.
  2. Conservés au musée Renoir de Cagnes-sur-Mer.
  3. L'Est-Éclair du 01 octobre 2008.
  4. « Le Pont des halles ; rue Charles Robin », notice no 000PE032817, base Joconde, ministère français de la Culture
  5. « Moulin de Brou sous la neige », notice no 000PE032822, base Joconde, ministère français de la Culture
  6. « Moulin des halles, Brou », notice no 000PE032852, base Joconde, ministère français de la Culture
  7. « Portrait d'Alfred Chanut », notice no 000PE032826, base Joconde, ministère français de la Culture
  8. « Tête d'enfant », notice no 000SC027389, base Joconde, ministère français de la Culture
  9. « Tête d'enfant », notice no 000SC027396, base Joconde, ministère français de la Culture
  10. « Masque d'éphèbe », notice no 000SC027397, base Joconde, ministère français de la Culture
  11. « Tête de Christ », notice no 000SC027395, base Joconde, ministère français de la Culture
  12. « Maquette du monument aux Morts 1914-1918 de la Ville de Troyes », notice no 000SC027391, base Joconde, ministère français de la Culture
  13. « Diane accroupie », notice no 000SC027390, base Joconde, ministère français de la Culture
  14. « Antoine Eugène Farjon », notice no 000SC027394, base Joconde, ministère français de la Culture
  15. « Mme Farjon », notice no 000SC027392, base Joconde, ministère français de la Culture
  16. « Le Bon Pasteur », notice no 000SC027393, base Joconde, ministère français de la Culture
  17. « Intérieur », notice no 00000055998, base Joconde, ministère français de la Culture
  18. « Madame Farjon mère assise dans une bergère jaune », notice no 00000055999, base Joconde, ministère français de la Culture
  19. « Madame Farjon », notice no 00000055997, base Joconde, ministère français de la Culture
  20. « Masque de Louis Morel », notice no 000SC027028, base Joconde, ministère français de la Culture