Louis Morel-Retz

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Morel-Retz
Image dans Infobox.
Louis Morel-Retz photographié par Nadar.
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
DijonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Lieu de travail

Louis Pierre Gabriel Bernard Morel-Retz, dit Stop, est un peintre, caricaturiste et graveur français, né le à Dijon et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Morel-Retz par Louis Galliac.

Louis Morel-Retz est le fils de Sébastien Morel (1787-1848), vice-président du tribunal de Dijon.

Tout en suivant les cours de peinture de Jean-Marie Heynemans (1811-1890), il est étudiant en droit à l'université de Dijon. Diplômé en 1845, il travaille dans un cabinet d'avocats, puis devenu docteur en droit en 1849, il rejoint un cabinet d'avocats à Paris, et travaille à la Cour de cassation et au Conseil d'État. Parallèlement, cette même année, il expose pour la première fois des aquarelles au Salon des beaux-arts de Dijon.

À Paris, il suit les cours de Charles Gleyre aux Beaux-Arts. En 1857, 1864 et 1865, il présente plusieurs œuvres au Salon de Paris, Deux amis, Halte de pèlerins à Rome, Portrait de Coquelin, L'Amour oiseleur.

Outre ses peintures, Louis Morel-Retz produit des aquarelles et des gravures. À la fin du Second Empire, il travaille comme caricaturiste, et rencontre la célébrité sous le pseudonyme de « Stop », publiant régulièrement dans Le Charivari et le Journal amusant.

Galerie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Chabeuf, Stop (Louis Morel-Retz) 1825-1899, Dijon, Nourry, 1900 (notice BnF no FRBNF30214878).

Liens externes[modifier | modifier le code]