Louis Milon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Milon
Description de cette image, également commentée ci-après
Louis Milon vers 1815
Nom de naissance Louis-Jacques Milon
Naissance
Notre-Dame-de-Gravenchon
Décès
Neuilly-sur-Seine
Activité principale danseur et maître de ballet
Conjoint Marie-Catherine Bigottini

Œuvres principales

Scènes principales

Louis-Jacques Milon est un danseur et maître de ballet français né à Notre-Dame-de-Gravenchon (Seine-Inférieure) le et mort à Neuilly-sur-Seine le .

Après quelques années passées à l'Académie royale de musique de Paris comme premier danseur, il devient maître de ballet à l'Ambigu-Comique, où il remporte beaucoup de succès sur les Boulevards. Appelé à l'Opéra comme maître de ballet, il y créera de nombreuses œuvres entre 1790 et 1826, qui seront, pour la plupart, reprises sur les principales scènes d'Europe.

Parallèlement à sa carrière de chorégraphe, il est aussi le dernier grand professeur de pantomime de l'Opéra.

Ses œuvres, si elles ne sont pas novatrices, sont bien en phase avec les goûts du temps et parfaitement lisibles pour le spectateur. S'appuyant sur une interprète de talent, Émilie Bigottini, il crée des pièces pleines de fantaisie et d'humour, mais aussi des mélodrames qui connaîtront un grand succès jusqu'à la suprématie du ballet romantique vers 1830.

Le , il avait épousé à Paris Marie-Catherine Bigottini, sœur aînée d'Émilie.

Quelques œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]