Louis Meunier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Meunier
Image dans Infobox.
Biographie
Activités
Autres informations
Membre de

Louis Meunier est un réalisateur et écrivain français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Meunier nait à Clichy en 1978. Un contrat d'humanitaire en poche, il débarque en Afghanistan au début de l'année 2002.

Il traverse l'Afghanistan à cheval au cours de l'année 2005 sur les traces d’Ouroz, le héros de Joseph Kessel dans son roman Les Cavaliers. De 2007 à 2009, il joue au bouzkachi, le sport national afghan, au sein de l'équipe de Kaboul[1]. En 2009, il organise la première ascension afghane du plus haut sommet d'Afghanistan (Mont Noshaq, 7.492 mètres)[2]. En 2014, il entreprend la rénovation du plus grand cinéma d'Afghanistan avec l'objectif de le transformer en centre culturel[3].

Il crée une société de production audio-visuelle basée à Kaboul et réalise des documentaires pour la télévision et des campagnes de communication pour des projets humanitaires. Ses réalisations, bien qu'invitant au voyage et à l'évasion, sont ancrées dans le réel et engagées pour la défense de la diversité culturelle et la liberté d'expression.

Son premier long-métrage, Kabullywood, sort en France en 2019.

Il est membre de la Royal Geographical Society.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

  • 2011 : 7000 mètres au-dessus de la guerre, documentaire primé dans de nombreux festivals : prix du public et prix du film d’aventure du festival international du film de montagne d’Autrans, Grand Prix du festival Aventure et Découverte de Val d’Isère[6], Diable d'Or du festival du film des Diablerets, Grand prix du festival du film d’aventure de La Rochelle, Grand prix et prix du public du festival Curieux Voyageurs de Saint-Étienne, Prix Alain Bombard des Ecrans de l’Aventure entre autres
  • 2012 : Prisonniers de l'Himalaya. Le film a reçu plusieurs distinctions : Grand prix du festival Terres d’Aventure, Prix spécial du jury du festival Explorimages, Prix du meilleur documentaire international du festival du film afghan entre autres[7]
  • 2015 : Kabul Cinema, film récompensé par le Grand Prix du Festival Aventure et Découverte de Val d’Isère[8], ainsi que le Grand Prix du Festival Curieux Voyageur 2016[9] et Prix spécial du jury aux Écrans de l'Aventure de Dijon en 2015.
  • 2016 : Les Cavaliers afghans, sur les traces de Joseph Kessel en Afghanistan, récompensé par le Prix Alain Bombard des Ecrans de l’Aventure et le Diable d'Or du festival du film des Diablerets

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les Cavaliers afghans[10] (Editions KERO, 2014) - Toison d'Or du livre d'aventure 2014, prix Pégase, prix Terre d'Ailleurs, prix Curieux Voyageurs, prix Aventure du Crédit Agricole
  • Le Cheval et l'amour (Actes Sud, 2015)
  • Voyage en France buissonnière[11] (Editions KERO, 2018)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Cavalier afghan », Vice,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. (en) Associated Press, « How Afghan climbers reached their highest peak », sur deseret.com
  3. « Afghanistan: le plus grand cinéma de Kaboul va pouvoir renaître de ses cendres », sur rfi.fr
  4. AlloCine, « Kabullywood » (consulté le )
  5. « « Kabullywood », un tournage ce n’est pas du cinéma », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  6. « Le film « 7000 mètres au-dessus de la guerre » primé. - Radio-TV Val d'Isère - Les Infos Avalines », sur www.radiovaldisere.com (consulté le )
  7. « Interview de Louis Meunier pour son film sur les kirgizes du Pamir : "Les prisonniers de l'Himalaya" | Le monde qui tourne, le blog », sur www.lemondequitourne.fr (consulté le )
  8. « Kabul Cinema avec Louis Meunier » (consulté le )
  9. « Le palmarès Curieux Voyageurs 2016 », (consulté le )
  10. Marine de Tilly, « Kessel, relève-toi ! », sur Le Point, (consulté le )
  11. Alice Develey, « La France par les petites routes », sur Le Figaro.fr, (consulté le )