Louis Méjean

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Méjean
Fonction
Sénateur de la Troisième République (d)
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Lieu de travail
Activité

Louis Méjean est un haut fonctionnaire et homme politique français né le à Codognan (Gard) et décédé le à Lézan (Gard).

Protestant, frère de pasteurs, il entre dans la haute fonction publique et participe à des cabinets ministériels. D'abord avec Ernest Monis, garde des sceaux du gouvernement Waldeck Rousseau, puis auprès d'Aristide Briand, lorsque celui-ci est rapporteur de la loi de séparation des Églises et de l'État en 1905. Louis Méjean joue un rôle essentiel, mais dans l'ombre, pour la rédaction du rapport et des textes d'application de cette loi. Il est alors directeur des cultes.

En 1912, il est nommé préfet du Tarn.

Conseiller général du Gard, il est élu sénateur du Gard en 1924, inscrit au groupe de la Gauche radicale. bien que réélu en janvier 1930, il démissionne en juin 1930 de son siège de sénateur et du conseil général du Gard pour raisons personnelles.

Sources[modifier | modifier le code]

  • « Louis Méjean », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]