Louis Lully

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lully (homonymie).
Louis Lully
Description de cette image, également commentée ci-après
Acte de baptême de Louis Lully le à Fontainebleau, avec les signatures de Jean-Baptiste Lully, de Louis XIV et de Marie-Thérèse d'Espagne.

Naissance
Paris, Drapeau de la France France
Décès
Paris, Drapeau de la France France
Lieux de résidence Paris
Activité principale Musicien, compositeur
Collaborations Avec son frère Jean-Louis Lully
Ascendants Jean-Baptiste Lully, son père, et Madeleine Lambert, sa mère
Conjoint Marthe Bourgeois
Famille Lully

Louis Lully est un musicien français né à Paris le et mort dans la même ville le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils aîné de Jean-Baptiste Lully et de Madeleine Lambert, Louis Lully est né le à Paris et il est ondoyé le par Léonard de Lamet, doyen de l'église royale et collégiale Saint-Thomas-du-Louvre[1].

À l'âge de 13 ans, le , il est baptisé dans la chapelle haute Saint-Saturnin de la Cour Ovale du château de Fontainebleau par Emmanuel-Théodose de La Tour d'Auvergne, cardinal de Bouillon et grand aumônier de France, en présence d'Antoine Durand, curé de l'église Saint-Louis de Fontainebleau : son parrain est le roi de France Louis XIV (d'où le prénom Louis) et sa marraine est la reine de France Marie-Thérèse d'Autriche[2].

Louis Lully est presque déshérité par son père à la suite d'un comportement dissolu qui le conduisit en prison[réf. nécessaire].

Le , avec « le consentement tacite et verbal de Madeleine Lambert, sa mère », Louis Lully épouse Marthe Bourgeois en l'église Saint-Martial[3] à Paris : le couple a cinq enfants, tous baptisés entre 1693 et 1705 en l'église Saint-Paul de Paris[4]. Parmi les cinq enfants, Louis André Chevalier Lully épouse Suzanne Catherine Cartaud le en l'église Saint-Germain-l'Auxerrois, la famille habite alors Quai de la Mégisserie.

Louis Lully meurt le à Paris, il est inhumé dans le tombeau familial construit pour son père Jean-Baptiste Lully en l'église Notre-Dame des Victoires.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Louis n'eut pas la brillante carrière de son père, mais il composa toutefois, en collaboration avec son frère Jean-Louis notamment, quelques tragédies lyriques et ballets qui eurent un certain succès, comme Zéphire et Flore (ballet, 1688), Orphée (tragédie lyrique, 1690) ou Alcide (tragédie lyrique, 1693).

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Les registres paroissiaux de Paris ayant disparu en 1871 pendant les incendies de la Commune de Paris, cette indication se trouve dans l'acte de baptême du 9 septembre 1677, Registre des baptêmes (1677) de l'église Saint-Louis de Fontainebleau, Archives départementales de Seine-et-Marne.
  2. Registre paroissial (baptêmes, mariages et sépultures) de l'église Saint-Louis de Fontainebleau pour l'année 1677, Archives départementales de Seine-et-Marne.
  3. Cette église de l'île de la Cité a aujourd'hui disparu.
  4. Tous les actes paroissiaux parisiens anciens ont donc disparu en 1871, mais le mariage de Louis Lully et les baptêmes de ses cinq enfants sont cités par Auguste Jal dans son Dictionnaire critique de biographie et d'histoire, Paris, Henri Plon, 1872, page 814.

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]