Louis Joseph Troost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Joseph Troost
Description de cette image, également commentée ci-après

Louis Joseph Troost

Naissance
Paris (France)
Décès (à 85 ans)
Paris (France)
Nationalité Drapeau : France français
Champs Chimie
Institutions Faculté des sciences de Paris
Diplôme École normale supérieure (1851)

Louis Joseph Troost, né le à Paris où il est mort le , est un chimiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait des études au lycée Charlemagne puis à l'Ecole Normale rue d'Ulm de 1848 à 1851. D'abord nommé professeur au lycée d'Angoulême, il revient à Paris au lycée Bonaparte[1].

Élu membre de l'Académie des sciences en remplacement de Wurtz le 7 juillet 1884, il en deviendra vice-président en 1904 et président en 1905.

Il s'est fait connaître par des recherches sur les densités des vapeurs et sur les hydrures métalliques. Il a aussi étudié le lithium, le zirconium ainsi que le rôle du silicium et du manganèse dans les fontes[2].

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Recherches sur le lithium et ses composés. Propositions de physique données par la Faculté, thèses, 1857 Texte en ligne
  • Traité élémentaire de chimie comprenant les principales applications à l'hygiène, aux arts et à l'industrie, 1865
    • 12e édition, 1897 : Traité élémentaire de chimie Texte en ligne
  • Précis de chimie, 1867 Texte en ligne
    • 26e édition, 1895 : Précis de chimie : notation atomique Texte en ligne

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. E. Gautier, L'année scientifique et industrielle, Paris, Hachette,‎ , p. 372
  2. Louis Troost, Notice sur les travaux scientifiques, Paris, Gauthier-Villars,‎ , 100 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]