Louis Joseph Delaporte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louis Joseph Delaporte (Saint-Hilaire-du-Harcouët, -Wohlau (Belgern-Schildau) (de) (Allemagne), ) est un orientaliste français, spécialiste de la civilisation hittite.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il étudie les mathématiques puis, à partir de 1901, l'assyrien et le syriaque à l'École pratique des hautes études. Il suit aussi des cours à l'École du Louvre et à l'Institut catholique de Paris.

Docteur en philosophie (1903), il obtient le diplôme de l’École du Louvre (1904) et celui des hautes études (1910).

En 1909, il publie les catalogues des cylindres orientaux du Musée Guimet, de la Bibliothèque nationale (1910) et du Louvre (1920-1923). Il devient professeur à l'Institut catholique de Paris en 1921 et, en 1930, fonde la Société des études hittites et asianiques et la Revue hittite et asianique.

De 1933 à 1939, il mène d'importantes fouilles à Arslantepe près de Malatya en Turquie avec notamment la découverte d'une passage monumental orné de deux lions gardiens, situé entre deux cours d'un palais dont les murs présentent des frises animalières et des scènes de libation[1].

Résistant, il meurt en déportation, en 1944 au camp de Wohlau.

Travaux[modifier | modifier le code]

  • La Glyptique de l'Assyrie, 1910
  • Épigraphes araméens, 1912
  • Fouilles et missions, 1920
  • Inventaire des tablettes de Tello, Vol.4, 1923
  • La Mésopotamie, les civilisations babylonienne et assyrienne, 1923
  • Les Hittites, 1936
  • Manuel de langue hittite, 4 vol., 1929-1933
  • Pour lire le hittite cunéiforme, 1934
  • Les Peuples de l'Orient méditerranéen, 1938
  • L'Iran antique, 1943

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Ève Gran-Aymerich, Naissance de l'archéologie moderne: 1798-1945, 1998, p. 422
  • Eve Gran-Aymerich, Les chercheurs de passé, Éditions du CNRS, 2007, p. 740 Document utilisé pour la rédaction de l’article

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Vincent Blanchard, Valérie Coudin, "Les derniers feux de l'empire Hittite" , in Grande Galerie - Le Journal du Louvre, Printemps 2019, n° 47, p. 37.

Liens externes[modifier | modifier le code]