Louis Joseph César Ducornet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Joseph César Ducornet
Autoportrait de Louis Joseph César Ducornet, 1852.
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Maître

Louis Joseph César Ducornet, né le à Lille et mort le à Paris, est un peintre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Atteint de phocomélie, il nait sans bras ni fémurs et ne dispose que de quatre orteils au pied, dont il se sert pour peindre. Son handicap le rendant inapte à la marche, il se déplace en étant accroché au dos de son père. Passant une grande partie de son temps par terre, il a commencé à attraper des morceaux de charbon avec ses pieds et à dessiner sur les murs[1].

Il reçoit des leçons de François Watteau et de Guillaume Guillon Lethière et parvient à attirer l'attention du roi autant pour son talent que par l'intérêt suscité par son infirmité. Il est pensionné par Louis XVIII et reçoit de nombreuses commandes[2].

Bien que son handicap l'empêche de passer la seconde étape du prix de Rome, il est récompensé de plusieurs médailles aux Salons au cours de sa carrière. La critique est considérée comme clémente avec lui, à l'image d'un Maxime Du Camp qui estime que « [ses] tableaux peints avec les pieds n'étaient guère plus mauvais que bien des tableaux peints avec la main[3] ».

Il vécut et travailla de 1845 à 1856 au 14, rue Visconti à Paris[4].

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

  • « Au milieu de la foule circulait péniblement un homme d'un certain âge, portant sur son dos un avorton bien chétif qui n'avait pas de bras, et dont les pieds très petits étaient plutôt gantés que chaussés. Lorsqu'on abordait cet embryon, il tendait le pied droit qu'on lui serrait ; c'était sa façon de donner une poignée de main. Cet être incomplet était un peintre, "Ducornet né sans bras", dont les tableaux peints avec les pieds n'étaient guère plus mauvais que bien des tableaux peints avec la main. »Maxime Du Camp, Souvenirs littéraires (1881-1882)[3].
  • « Ouvrage inachevé de la création, M. Ducornet, qui n'a que la moitié d'un corps d'homme, a suppléé par l'énergie de sa volonté à l'absence de ses bras. À force d'étude, de patience et d'art, il est devenu un peintre, dont les ouvrages, à plus d'un titre, doivent inspirer de l'intérêt. » — Anonyme, Lettres sur le Salon de 1834, p. 159-160[7].

Élèves[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Le , un Google Doodle lui est consacré à l'occasion du 218e anniversaire de sa naissance[8],[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Henry Ottley et Michael Brian, A Biographical and Critical Dictionary of Painters and Engravers, from Cimabue and Finiguerra to the Present Time. A New Edition, Piccadilly, Chatto & Windus, , 184 p. (lire en ligne), p. 56.
  2. (en) Michael Bryan, Dictionary of painters and engravers, vol. 1, Londra, George Bell & Sons, (lire en ligne)
  3. a et b Maxime Du Camp, Souvenirs littéraires, t.I, Paris, Hachette, (lire en ligne), p. 253.
  4. ruevisconti.com.
  5. a b et c Pierre-Yves Corbel, « Louis-César-Joseph Ducornet, peintre né sans bras », notice sur cnap.fr.
  6. « Autoportrait », notice no 000PE019194, sur la plateforme ouverte du patrimoine, base Joconde, ministère français de la Culture.
  7. Lettres sur le Salon de 1834, books.google.fr.
  8. (en) « Louis Joseph César Ducornet's 218th Birthday Doodle - Google Doodles », sur doodles.google (consulté le )
  9. « Google célèbre le « peintre au pied » Louis Joseph César Ducornet », sur 20minutes.fr,

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.
  • Jean-Pierre Blin, « Louis-César-Joseph Ducornet, peintre né sans bras (1806-1856) », Histoire et archéologie du Pas-de-Calais, Tome XV, 1997, pp. 245-264.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :