Louis Ignacio-Pinto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Ignacio-Pinto
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Sénateur de la Quatrième République (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 80 ans)
DourdanVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Activités
Autres informations
Distinction

Louis Ignacio-Pinto (né le à Porto-Novo et décédé le à Dourdan) était un juriste, diplomate et homme politique du Bénin, pays issu en 1960 de l’ancienne colonie française de l’Afrique-Occidentale française et qui porta jusqu’en 1975 le nom historique de Dahomey. Il fut de 1947 à 1955 le représentant du Dahomey au Sénat français et exerça de 1967 à 1970 la charge de président de la Cour suprême du Dahomey puis, de 1970 à 1979, celle de juge à la Cour internationale de justice.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Ignacio-Pinto naît en 1903 à Porto-Novo et effectue ses études, couronnées par un doctorat en droit et un diplôme de littérature, au Dahomey, au Nigéria, à Lyon et à Bordeaux. Il passe ensuite quelques années à Paris et en Angleterre. Sous la Quatrième République, il est, de janvier 1947 à juin 1955, sénateur du Dahomey au Conseil de la République, la chambre haute du Parlement français, devenue l’actuel Sénat sous la Cinquième République. Il fait partie du conseil du groupe parlementaire des Indépendants d'Outre-Mer. Plus tard, il s’oriente vers une carrière diplomatique et devient entre autres ambassadeur du Dahomey aux États-Unis et ministre plénipotentiaire et représentant permanent de son pays auprès de l’Organisation des Nations unies (ONU). De 1967 à 1969, il fait partie de la Commission du droit international de l’ONU. Le , il est en outre nommé président de la Cour suprême du Dahomey, un office qu’il remplit jusqu’au . Il devient alors juge à la Cour internationale de justice de La Haye, où il occupe un poste par roulement de neuf ans, de février 1970 à février 1979. Il décède en 1984 à Dourdan.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Louis Ignacio-Pinto a reçu le titre de Grand Officier de l’Ordre National de la République du Bénin et de la Légion d’honneur française.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Ignacio-Pinto. In: Arthur Eyffinger, Arthur Witteveen, Mohammed Bedjaoui: La Cour internationale de Justice 1946–1996. Martinus Nijhoff Publishers, La Haye et Londres 1999, (ISBN 9-04-110468-2), p. 293

Liens externes[modifier | modifier le code]