Louis Ier de Löwenstein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Louis Ier de Löwenstein
Hans Baldung 021.jpg
Titre de noblesse
Comte
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 59 ans)
LöwensteinVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Mère
Klara Tott (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Louis II de Löwenstein (d)
Wolfgang de Löwenstein (d)
Frédéric Ier de Löwenstein (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis Ier, comte de Löwenstein ( à Heidelberg - à Löwenstein), est le fondateur de la maison de Lowenstein-Wertheim.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il était un fils de l'électeur palatin Frédéric Ier (1425-1476), issu de son Mariage morganatique avec Clara Tott. Elle était une Dame de compagnie à la cour du duc de Bavière à Munich, où Frederick la rencontra en 1459. Elle lui donna deux fils, Louis et son frère aîné Frédéric (1461-1474).

En 1451, Frédéric Ier avait adopté son neveu Philippe Ier du Palatinat comme fils et héritier. À l'époque, il avait promis de ne pas se marier lui-même afin de ne pas créer d'héritiers rivaux. Cependant, à un moment donné, Philippe a dénoué son oncle de cette promesse et Frederick avait secrètement épousé Clara. Frederick continua à soutenir Philip comme son héritier et, en retour, Philip promit de subvenir aux besoins de ses fils. Philip fit don de la seigneurie de Scharfeneck à Louis et, en 1488, il lui donna le comté de Löwenstein. En 1492, Louis acquit la seigneurie d'Abstatt, y compris le château de Wildeck. Le , Maximilien Ier , Roi des Romains à l'époque, l'élève au rang de comte impérial.

Louis Ier est le fondateur de la maison de Löwenstein-Wertheim. Deux branches de cette maison existent jusqu'à ce jour : les princes protestants de Löwenstein-Wertheim-Freudenberg et les princes catholiques de Löwenstein-Wertheim-Rosenberg.

Mariages et descendance[modifier | modifier le code]

Il s'est marié deux fois. Sa première épouse était Elisabeth de Montfort (décédée le ), avec laquelle il s'est marié en 1488. Ils ont eu dix enfants :

  • Margaret ( - 1489)
  • Elisabeth ( - 1530), mariée :
  • # comte Oswald II de Tierstein ( - 1514) :
  • # en 1524 à George Würtwein
  • Wolfgang ( - )
  • Louis ()
  • Wolfgang ( - ), marié le à Elisabeth ( - 1540), fille du comte Kraft VI de Hohenlohe-Neuenstein
  • Catherine ( - ), religieuse du monastère de Lichtenstern
  • Louis II ( - 1536), marié le à Anna Schenk de Limpurg (déc. 1536)
  • Clara ( - ), religieuse du monastère de Lobenfeld
  • Johanna ( - ), religieuse du monastère de Lichtenstern
  • Frédéric Ier ( - ), marié le à Hélène de Koenigsegg ( - ); ils ont eu un fils :

Sa deuxième épouse était Sophia Böcklin (décédée en 1510). Ce mariage est resté sans enfant.

Références[modifier | modifier le code]

  • Harald Stockert : Adel im Übergang. Die Fürsten und Grafen von Löwenstein-Wertheim de Landesherrschaft und Standesherrschaft , Kohlhammer, Stuttgart 2000, (ISBN 3-17-016605-0)
  • Hans und Marga Rall : Die Wittelsbacher - von Otto I. bis Elisabeth I. , Weltbild, 1994, (ISBN 3-85001-485-1)
  • Isenburg, WK Prinz von, Europäische Stammtafeln , vol. III, 1976
  • Arbre généalogique des adolescents, Fürstliche Häuser , 1964