Louis Ier Phélypeaux de Pontchartrain

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Ier et Famille Phélypeaux.
Louis Ier Phélypeaux de Pontchartrain
Biographie
Naissance
Décès
Activité
Père
Enfants
Louis II Phélypeaux de Pontchartrain
Suzanne Phélypeaux de Pontchartrain (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Louis I Phélypeaux de Pontchartrain, seigneur de Pontchartrain, est un magistrat et homme d'État français né en 1613 mort le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Paul Phélypeaux de Pontchartrain, il est secrétaire d'État en survivance au décès de son père, puis reçu conseiller au Parlement de Paris le 13 mars 1637[1] , puis président à la chambre des comptes de Paris du 23 août 1650 au 20 août 1671[2]

Il épouse par contrat du 24 juillet 1639[3] Marie Suzanne Talon, décédée le 1er octobre 1653 (fille de Jacques Talon, conseiller d'État). Il a quatre enfants, 2 garçons et 2 filles :

  • Suzanne Phélypeaux (née le 12 février 1641, morte le 24 mars 1690), mariée en 1656 avec Jérôme Bignon, avocat général au parlement de Paris
  • Louis Phélypeaux de Pontchartrain (né le 29 mars 1643 à Paris, mort à Pontchartrain en Jouars le 22 décembre 1727), contrôleur général des finances du 20 septembre 1689 au 5 septembre 1699, secrétaire d'Etat à la marine et à la mazison du roi du 6 novembre 1690 au 5 septembre 1699, ministre d'Etat du 6 novembre 1660 au 2 juillet 1714.
  • Marie-Claude Phélypeaux (née le 7 juillet 1644, morte en couches le 23 janvier 1661), mariée en 1660 à Louis-Henri Habert, seigneur de Montfort, de La Brosse, comte du Mesnil-Saint-Denis, conseiller au parlement de Paris
  • Jean-Baptiste Phélypeaux seigneur d'Arzilles (né le 12 mars 1646, mort le 19 août 1711), conseiller d'Etat, maître des Requêtes

Sources[modifier | modifier le code]

  • Charles Frostin, Les Pontchartrain, ministres de Louis XIV: alliances et réseau d'influence sous l'Ancien Régime, 2006
  • Jacques Cuvilier, Famille et patrimoine de la haute noblesse française au XVIIIe siècle: Le cas des Phélypeaux, Gouffier, Choiseul, 2005
  • Luc-Normand Tellier, Face aux Colbert: les Le Tellier, Vauban, Turgot-- et l'avènement du libéralisme, 1987

Notes et références[modifier | modifier le code]