Louis II de Sancerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis II.

Louis II de Sancerre (vers 1305 - ), comte de Sancerre, seigneur de Meillant, de Charenton, etc., fils du comte Jean II de Sancerre et de Louise de Beaumetz[1].

Blason Maison de Sancerre.svg

Résumé de sa vie[modifier | modifier le code]

Louis II devient comte à la mort de son père en 1326. Par une charte du mois de février 1327, il confirma les coutumes de Lorris, pour les habitants de la ville de Sancerre, dont un droit annuel de faitage sur chaque propriétaire de maison[2].

Détail de sa vie[modifier | modifier le code]

Louis se marie le avec Béatrix de Roucy[3],[4]-Pierrepont (1310-1349), dame de Bommiers, de Condé, de Montfaucon-en-Poitou ? (ou plutôt Montfaucon-en-Berry), de Mirebeau, et de Villebéon (?), fille de Jean V de Roucy (1285-1346), comte de Roucy et de Braine, seigneur de Pierrepont et de Rochefort, et de Marguerite de Beaumez (1290-1368), dame de Bommiers, de Châteaumeillant, Blaison et Mirebeau[5],[6],[7]. En 1333, Jean de Mondreville (Jean de Mondrainville, écuyer, seigneur de Couville et du fief de Montgautier[8], épousa Thomine de Montchauvet[9]??), procureur du comte Louis, réalise une vente de rente à Geoffroi de Beaumont, seigneur du Lude, conseiller[10] et chambellan du roi[11],[12].


En l'été 1346, il aurait été à Harfleur et à Caen sous les ordres des connétables de France, Raoul d'Eu et de Guines[13]. Louis II et son beau-père, Jean de Roucy, sont tués le 26 août 1346 au cours de la bataille de Crécy. Louis avait de sa retenue quatre chevaliers[14].

Bataille de Crécy

Louis aurait été parmi les capitaines français à être rentrés dans les lignes de la première division anglaise, commandée par le jeune prince de Galle, soutenue par la seconde division. Son corps ayant été relevé par ordre du roi Edouard, il aurait été inhumé au monastère de Maintenay près Crécy[15].

En 1348, sa veuve, Béatrix de Roucy, comtesse de Sancerre, reconnut à Loys de La Porte, seigneur de Pesselières, le droit de prendre son char et le limonier (premier cheval de trait) tout garni et tout le vaissellement, tant de manger que de boire.

Louis et Béatrix eurent 7 enfants[16] :

serait + entre 1389 et 02/03/1396 ép. 1) Jean de Sury[18],[19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « web.genealogie »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 21 août 2014)
  2. « Faîtage »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 21 août 2014)
  3. Héraldique et généalogie, no 203, p. 179, 2012.
  4. Béatrix de Roucy - Les quartiers des As
  5. André Decloitre, Généalogies Royales et Princières (http://genroy.free.fr/).
  6. « web.genealogie »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté le 21 août 2014)
  7. http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Roucy.pdf
  8. https://books.google.fr/books?id=QNREXwUzh8YC&pg=RA2-PA214&lpg=RA2-PA214&dq=%22jean+de+Mondreville%22&source=web&ots=XJ6o4n2_Dh&sig=VtqksYVCQAwDd0WzouRi95cBGaM&hl=fr&sa=X&oi=book_result&resnum=2&ct=result
  9. Génalogie
  10. racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Brienne.pdf
  11. 2 octobre 1333. Lettres du comte Louis de Sancerre.Orig. scellé, parch.
  12. http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/chan/chan/fonds/EGF/SA/InvSAPDF/SA_index_J/J_suppl_pdf/J1035_1040.pdf
  13. normannia.info [1]
  14. Œuvre de Jean Froissart, Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique - 1876 - 114
  15. Analyse raisonnée de l'histoire de France, Chateaubriand, Reprod. de l'éd. de, Paris : Garnier, 1861, notice n° : FRBNF37304322
  16. The House of Blois 3
  17. Histoire du Berry: depuis les temps les plus anciens jusqu'en 1789, par Louis Hector Chaudrude Raynal, publié par Librairie de Vermeil, 1844
  18. http://racineshistoire.free.fr/LGN/PDF/Sancerre.pdf
  19. d’après une communication du 28/12/2006 de Thierry Le Hête à propos de son ouvrage sur les Blois-Champagne, Sully et Beaujeu : Saint-Sébastien de Morsent - 2004)