Louis II (grand-duc de Bade)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Louis II
Illustration.
Titre
Grand-duc de Bade

(5 ans, 8 mois et 29 jours)
Prédécesseur Léopold Ier
Successeur Frédéric Ier
Biographie
Dynastie Maison de Zähringen
Nom de naissance Ludwig von Baden
Date de naissance
Lieu de naissance Karlsruhe
Drapeau du Grand-duché de Bade Grand-duché de Bade
Date de décès (à 33 ans)
Lieu de décès Karlsruhe
Drapeau du Grand-duché de Bade Grand-duché de Bade
Sépulture Église Großherzogliche Grabkapelle de Karlsruhe
Père Léopold Ier
Mère Sophie de Suède
Fratrie Guillaume de Bade
Alexandrine de Bade
Marie de Bade
Cécile de Bade
Frédéric Ier Red crown.png
Charles de Bade
Religion Luthéranisme

Louis II (grand-duc de Bade)
Grands-ducs de Bade

Louis II de Bade (en allemand : Ludwig II von Baden), né le à Karlsruhe et mort le dans la même ville, est grand-duc de Bade de 1852 à 1858.

Famille[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Léopold Ier de Bade et de Sophie de Suède.

Biographie[modifier | modifier le code]

Lithographie de Léopold 1er, avec sa famille, ses fils Louis, et Frédéric, à gauche, Guillaume et Marie, sont aux pieds de leur mère, et enfin Charles et Alexandrine sont à gauche, après 1830

Issu de la branche morganatique de Hochberg, son père ne fut reconnu dynaste qu'en 1818 en raison de l'extinction imminente de la maison de Bade. On le marie dès l'année suivante avec Sophie de Suède, princesse orpheline qui est sa petite-nièce mais descend du grand-duc Charles Ier de Bade. Les Hochberg acquéraient ainsi un surcroît de légitimité. Le prince Léopold succède sans peine à son demi-frère Louis Ier en 1830. Néanmoins, les débuts de son règne sont marqués par l'affaire Kaspar Hauser. La grande-duchesse Sophie est soupçonnée d'avoir commandité l'assassinat du jeune homme.

Le grand-duc Léopold, régnant malgré lui et songeant ouvertement à abdiquer, sombre dans l'alcoolisme. La révolution de 1848 l'amène à fuir mais il est bientôt restauré. Il meurt en 1852 et son fils, citoyen honorifique de Karlsruhe, lui succède sous le nom de Louis II. Le jeune homme sombre dans la folie, nourrissant une haine profonde envers sa mère. La même année, il est déclaré inapte à régner pour déficience mentale. Son frère cadet, Frédéric, assure la régence du grand-duché jusqu'à sa mort survenue en 1858 puis lui succède sous le nom de Frédéric Ier.

Louis II appartenait à la quatrième branche de la maison de Bade, elle-même issue de la première branche de la maison ducale de Bade.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]