Louis Hurault

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hurault.

Louis Hurault est un général et un géographe (cartographe) français né à Attray dans le département du Loiret le et mort à Vincennes dans le Val-de-Marne le .

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Louis, Aristide, Alexandre Hurault est né à Attray dans le Loiret le sous la IIIe République[1].

Polytechnicien, il sert dans l'artillerie et est blessé à Verdun au cours de la Première Guerre mondiale. Il est affecté en 1919 au service géographique de l'armée qu'il commande en 1937 puis il dirige l'Institut géographique national qui est la version non militaire de ce service.

Son œuvre principale a été d'adapter aux exigences de la modernité une cartographie française qualifiée parfois de routinière.

Il meurt à Vincennes (Val-de-Marne) à l'âge de 87 ans.

Participation[modifier | modifier le code]

Le général Hurault a été membre des institutions suivantes :

Publications[modifier | modifier le code]

  • Notes et correspondances sur la cartographie de la France : 1967-1973], 1967-73.
  • Défense de la carte de France au 1 : 20 000 : deux collections de chemises d'exemples cartographiques illustrant la régression de la qualité de la Nouvelle carte de base de la France depuis 1957 / général Louis Hurault, 1972-73.
  • La cartographie par photogrammétrie aérienne, 1958.
  • L'Examen stéréoscopique des photographies aériennes (théorie et pratique)..., 1960.
  • Historique du développement du Dépôt de la guerre, du Service géographique de l'armée, du Service du nivellement de la France de 1871 à 1914, 1941.
  • Institut géographique national. Notice sur la nouvelle triangulation de la France, 1948.
  • Institut géographique national. Travaux topographiques et cartographiques exécutés de 1938 à 1948, rapport présenté au Congrès international de géographie, Lisbonne 1949, 1949.
  • Le problème de la carte générale de nos territoires d'outre-mer en prenant comme exemple le cas de l'Afrique équatoriale française, 1946.
  • Problèmes techniques de la photographie stéréoscopique, 1964.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]