Louis Henry (démographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Louis Henry.
Louis Henry
Portrait de Louis Henry
Biographie
Naissance
à Saint-Girons (Ariège)
Décès (à 80 ans)
à Brunoy (Essonne)
Nationalité Drapeau de France Français
Thématique
Formation École polytechnique (1920)
Titres Professeur (à l'INED, à l’IDUP et à l’EHESS)
Profession HistorienVoir et modifier les données sur Wikidata
Travaux en démographie historique
Approche démographie

Louis Henry (né le et mort le ) est un démographe et historien français. Il est considéré par Alfred Sauvy comme « le créateur de la démographie historique[1] » (malgré les contestations de Pierre Goubert).

Biographie[modifier | modifier le code]

Diplômé de l’École polytechnique en 1933 (promotion X 1931), Louis Henry devient officier d’artillerie. En 1946, il est recruté à l’Institut national d’études démographiques (INED) par son premier directeur, Alfred Sauvy. Il y sera « formé à la statistique et à la démographie par Paul Vincent »[2].

Secrétaire général de l’Union internationale pour l’étude scientifique de la population (UIESP) de 1957 à 1961, il a enseigné à l’Institut de démographie de l’université de Paris (IDUP) ainsi qu’à l’École des hautes études en sciences sociales (EHESS).

Longtemps il tiendra dans la revue Population diverses chroniques dont celle portant « sur la situation démographique de la France »[2].

Outre de nombreux ouvrages et articles, on doit à Louis Henry les concepts de fécondité naturelle et de probabilité d’agrandissement des familles, la technique de reconstitution des familles ainsi que la démographie historique. Cette spécialité, à la jonction de la démographie et de l’histoire, tirant profit des registres paroissiaux, permettra « d’écrire de pleines pages d’histoire […] de l’ensemble de la population[2] » plutôt que de se limiter à la biographie des personnes célèbres.

En 1956, il coécrit Des registres paroissiaux à l'histoire de la population. Manuel de dépouillement et d'exploitation de l'état civil ancien avec Michel Fleury. Henry proposa de reconstituer la population française de 1670 à 1829 à partir de l'étude des registres paroissiaux de Crulai (Normandie). Ce manuel a été dans les 20 ans qui ont suivi, «réédité, traduit et employé dans 22 pays, [soit] la presque totalité de ceux qui ont le matériel nécessaire»[3].

Honneurs[modifier | modifier le code]

Hommages[modifier | modifier le code]

Alfred Sauvy a rendu hommage à l'homme en ces termes :

« On pourrait penser qu'un homme si intransigeant sur la méthode scientifique serait tranchant vis-à-vis d'autres personnes, ses collaborateurs, ou d'autres. S'agit-il d'un homme rigide, inflexible sur des bases d'acier? Une surprise supplémentaire : nous trouvons en lui des réserves abondantes d'indulgence, de compréhension, de communication. »

— Alfred Sauvy (1977)[5]

Gérard Calot, directeur de l’INED, dira de Louis Henry peu après son décès, qu’il « a dominé toute la science démographique de son immense stature durant plusieurs décennies, […] ne recourant qu’avec une admirable retenue à l’outil mathématique. » Il ajoute :

« Homme d’une grande rigueur, pouvant aller jusqu’à l’intransigeance, mais d’une totale franchise et d’une scrupuleuse honnêteté, chaleureux, enthousiaste, généreux, il fut un maître qui forçait l’admiration et l’affection de ses nombreux disciples. »

— Gérard Calot (1992)[6]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Publications de Louis Henry[modifier | modifier le code]

  • Fécondité des mariages. Nouvelle méthode de mesure, Institut national d'études démographiques, 1953
  • Anciennes familles genevoises. Étude démographique XVIe - XXe siècle., Institut national d'études démographiques, 1956
  • Des registres paroissiaux à l'histoire de la population. Manuel de dépouillement et d'exploitation de l'état civil ancien, Institut national d'études démographiques, 1956 (avec Michel Fleury)
  • Facteurs sociaux et culturels de la mortalité infantile. Une enquête sur le comportement des familles dans le Nord et le Pas-de-Calais., Institut national d'études démographiques, 1960 (avec Alain Girard)
  • Leçons d'analyse démographique, Institut de démographie de l'université de Paris, 1960
  • Perspectives démographiques, Institut national d'études démographiques, 1964
  • Nouveau manuel de dépouillement et d'exploitation de l'état civil ancien, Institut national d'études démographiques, 1965 (avec Michel Fleury)
  • Manuel de démographie historique, Droz, 1967
  • Démographie : analyse et modèles, Larousse, 1972
  • Noms et prénoms. Aperçu historique sur la dénomination des personnes en divers pays, Ordina (sous la direction de Louis Henry)
  • Techniques d'analyse en démographie historique, Éditions de l'INED, 1980
  • Dictionnaire démographique multilingue. Volume français, Ordina, 1981

Études sur Louis Henry[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alfred Sauvy, « Vues, travaux, cheminement de Louis Henry », dans : Henri Leridon, « La mesure des phénomènes démographiques. Hommage à Louis Henry », Population, numéro spécial, septembre 1977, p. 10.
  2. a, b et c Gérard Calot, « Louis Henry (1911-1991) », Population, vol. 47, no 1, 1992, p. 41-42.
  3. Alfred Sauvy, loc.cit., p. 8.
  4. « Lauréats de l'UIESP » (consulté le 14 septembre 2014)
  5. Ibid., p. 10.
  6. Gérard Calot (1992), loc. cit.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]