Louis Guillaume de Parscau du Plessix

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Plessix.

Louis-Guillaume de Parscau
Seigneur du Plessix
Surnom M. du Plessix-Parscau
Naissance
à Saint-Malo
Décès (à 60 ans)
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Arme Pavillon de la marine royale française Marine royale française
Grade chef d'escadre
Années de service 1748-1785
Conflits Guerre de Sept Ans
Guerre d'indépendance des États-Unis
Distinctions Commandeur de Saint-Louis
Ordre de Cincinnatus

Louis-Guillaume de Parscau, sieur du Plessix, Lisle-Yvon et Keryvon, né à Saint-Malo et mort le , est un officier de marine français de la seconde moitié du XVIIIe siècle, qui participe à la guerre d'indépendance des États-Unis avec le marquis de La Fayette.

Biographie[modifier | modifier le code]

Origines familiales[modifier | modifier le code]

Louis Guillaume de Parscau du Plessix (ou du Plessix-Parscau) est le fils de Guillaume François de Parscau, seigneur du Plessix, officier de marine, et de Claire Bossinot, dame de Beauvais, fille de Pierre Bossinot, sieur du Fresne, armateur.

Le 15 octobre 1726, bien qu’âgé de seulement un an, il est inscrit au rôle des gentilshommes des États généraux de Saint-Brieuc.

Carrière dans la marine[modifier | modifier le code]

Il participe à la guerre d’indépendance américaine. Le 17 avril 1780, il commande le Vaisseau de 74 canons, L'Intrépide, composé de 750 hommes, à la Bataille navale de la Martinique, sous les ordres de l'amiral Comte de Guichen. Le 26 septembre 1784, il est accepté en tant que membre de la Société des Cincinnati. En 1785, il est nommé commandeur de l'Ordre de Saint-Louis.

Il décède le .

Mariage et descendance[modifier | modifier le code]

Il épouse le , en l'église Saint-Houardon de Landerneau, Marie Anne Geneviève Le Roy de Parjean, née le , fille de Joseph Le Roy, sieur de Parjean, bailli de la principauté de Léon, à Landerneau, conseiller du roi, lieutenant de robe longue aux Eaux et Forêts, et de Marie-Anne Cessou.

Famille[modifier | modifier le code]

  • Claude de Parscau, écuyer, seigneur du Menant en Plouguerneau, Finistère, et de Botiguéry en Saint-Thonan (F), maintenu noble en Bretagne le 12 avril 1669, épouse en 1648, Catherine de Poulpiquet.
  • Jean de Parscau, seigneur du Plessix, épouse vers 1680, Marie-Gabrielle de Gouzillon de Bélizal.
  • Guillaume-François de Parscau du Plessix, seigneur de l'Isle-Yvon, (1684-…), garde-marine à bord du Lys, commandé par Dugay-Trouin à l'expédition de Rio de Janeiro Brésil en 1711, enseigne des vaisseaux du roi en 1727, épouse en 1718, Claire Bossinot du Fresne.
  • Louis Guillaume François de Parscau du Plessix sus-nommé, (1725-1786), seigneur de Keryvon en Plouneventer et de l'Isle-Yvon, épouse Marie-Anne Geneviève Le Roy du Parc-Jean.
  • Hervé Louis Joseph Marie, comte de Parscau du Plessix, (1762-1831), lieutenant des vaisseaux du roi en 1789, émigré en Hainaut en 1791, en Angleterre en 1795, à Jersey de 1803 à 1806, en Angleterre de 1806 à 1814, rentré en France en 1814, commandant en chef de la Compagnie des élèves de la Marine à Brest de 1816 à 1827, capitaine de vaisseau en 1814, chevalier de la Légion d'Honneur en 1822, commandeur de l'ordre de Saint-Louis en 1823, Contre-amiral en 1827.Il épouse :
    • en 1789, Anne Buisson de La Vigne ;
    • en 1814, Caroline Le Lay de Kemabain.
  • Pierre de Parscau du Plessix, (1790-1868), chef de bataillon en 1820, chevalier de la Légion d'Honneur en 1826, chevalier de l'ordre de Saint-Louis, épouse en 1825, Joséphine Guillemette Henriette Drillet de Lannigou (1800-1857), dont postérité.

Armoiries[modifier | modifier le code]

De sable à 3 quintefeuilles d'argent, 2 et 1.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]