Louis Guillart

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Louis Guillart ou Guillard, mort le 19 novembre 1561 à Paris, est un prélat français du XVIe siècle. Il est fils de Charles Guillard, seigneur de l'Épichellière, président à mortier au Parlement de Paris, et de Jeanne de Wignacourt. Louis est le frère d'André Guillard, intendant des finances sous Henri II. Il est évêque de Tournai, de Chartres, de Chalon, de Senlis.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Guillart est conseiller au parlement de Paris et maître de l'oratoire du roi.

L'évêque de Tournai, Charles de Hautbois, cède son diocèse en 1513 à Louis Guillard, mais Guillard ne peut pas prendre possession de son diocèse, la ville étant tombée au pouvoir de Henri VIII d'Angleterre. Le roi anglais nomme Thomas Wolsey à cet évêché. Wolsey occupe l'évêché pendant cinq ans, sans jamais recevoir l'institution canonique. Après la domination française de la ville en 1519 Guillard reparaît comme évêque. La ville de Tournai passée en 1521 sous la domination de Charles Quint, Guillard cesse d'administrer l'évêché de Tournai. Il traite avec Érard de La Marck et devient évêque de Chartres en 1525. Évêque de Chartres il poursuit avec beaucoup d'énergie le calvinisme et contribue à orner la cathédrale de tableaux.

En 1553 Guillard est transféré à Chalon et en 1560 au diocèse de Senlis. Louis Guillard est aussi prieur commendataire de l'abbaye Saint-Magloire de Léhon de 1558 à 1560 et abbé commendataire de Vaux-de-Cernay . En 1560 le cardinal de Lorraine lui confie aussi l'administration de l'archidiocèse de Reims. Louis Guillard résigne en 1561.