Louis Gaulis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Louis Gaulis
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Louis Gaulis, né en 1932 à Londres et mort à Tyr au Liban en 1978, est un comédien suisse, auteur dramatique et romancier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Gaulis passe son enfance à Genève, avant d'y entamer des études d'ethnologie. Il se consacre ensuite au théâtre. Il fonde avec des amis (dont le comédien Bernard Haller) le cabaret du Moulin à Poivre, installé dans l'arrière salle d'un café de Genève. À la fois acteur, auteur et musicien, il écrit sa première pièce, Noces de paille, qui y est jouée en 1956. En 1958, il est l'un des fondateurs du théâtre de Carouge (Genève, Suisse) avec Philippe Mentha et François Simon. Jusqu'en 1962, il en sera aussi un des comédiens. Durant sa carrière, il adapte de nombreuses pièces de théâtre, écrit des poèmes, des chansons ou des nouvelles. À partir de 1972, il collabore avec la Croix rouge internationale et effectue des missions au Bangladesh, au Vietnam, à Chypre et au Liban. Il disparaît lors d'une mission au Liban le 29 mars 1978.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Noces de paille (1956), pièce de théâtre
  • Capitaine Karagheuz (1959), pièce de théâtre en un prologue, cinq tableaux et un épilogue, Éditions de l'Aire
  • Le Serviteur absolu (1967), pièce de théâtre, Éditions de l'Aire
  • Zig-Zag Street
  • La fin d'une corvée de bois, (1974), recueil de nouvelles, Éditions l'Âge d'homme

Famille[modifier | modifier le code]

Sa fille Marie Gaulis (née en 1965), écrivain, relate dans Lauriers Amers la disparition de son père au Liban.

Liens externes[modifier | modifier le code]