Louis Dodéro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Dodéro
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

Louis Dodéro, né le à Gênes (Italie)[1] et mort le à Six-Fours-les-Plages[2], est un photographe et opticien français d'origine italienne, actif à Marseille dans les années 1850.

Un précurseur du portrait carte-de-visite[modifier | modifier le code]

Louis Dodéro produisit des portraits photographiques au format dit carte de visite avant André Adolphe Eugène Disdéri, qui lui, inventa le procédé multi-objectifs[3].

Dans un article de La Lumière du 24 août 1851, Frances Wey, écrivain et critique de photographie, relate comment Dodéro eut l’idée de mettre une petite photographie sur une carte de visite, ce qui permet « au lieu de son nom, [d’avoir] son portrait sur ses cartes de visite »[4]. Dès 1851, Dodero a également l’intuition que ce format réduit de photographie d'identité peut servir pour les documents officiels comme le passeport ou le permis de chasse[5].

Mais c’est à Disdéri qu’on doit le développement commercial à grande échelle du portrait au format carte-de-visite, pour lequel il dépose un brevet en 1854, car il réussit à produire huit clichés d'un seul coup sur une même planche, réduisant d'autant les coûts de production.

Famille[modifier | modifier le code]

Le 28 novembre 1857, Louis Dodéro épouse à Marseille Victoire Marie Blanche Cassien (1838-?), la fille du lithographe et photographe Victor Cassien et de Virginie Ravanat, la sœur du peintre Théodore Ravanat[1].

Actualité[modifier | modifier le code]

En octobre 2003, un daguerréotype quart-de-plaque réalisé par Dodéro a été vendu 28 000 euros dans une enchère, soit au triple de son estimation. Cette image représentait un « Homme au chevet d’un homme mort ». L’enchère est particulièrement remarquable, car à cette époque, la cote courante d’un daguerréotype tournait plutôt autour de la centaine d’euros[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Archives des Bouches-du-Rhône, commune de Marseille, acte de mariage no 118, année 1857 (consulté le 25 novembre 2014)
  2. Archives du Var, commune de Six-Fours-les-Plages, acte de décès no 64, année 1902 (page 274/279)
  3. CARTE-DE-VISITE photography, in Leggat Robert, A History of Photography, from its beginnings till the 1920s, 1995. Page vue le 8 juin 2009.
  4. Sagne J. (1984), p. 57.
  5. Sagne J. (1984), p. 164.
  6. La Gazette de l'Hôtel Drouot, Best of des enchères - Photographie, paragraphe « Une vision de la mort ». Page vue le 8 juin 2009.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean Sagne, L'atelier du photographe (1840-1940), Collection Histoire des hommes, Presses de la Renaissance, 1984 (ISBN 2856162886).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :