Louis Delasiauve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Louis Delasiauve
Portrait de Louis Delasiauve
Biographie
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata
à Garennes-sur-EureVoir et modifier les données sur Wikidata
Décès Voir et modifier les données sur Wikidata (à 88 ans)
à ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Pays de nationalité FranceVoir et modifier les données sur Wikidata
Thématique
Profession PsychiatreVoir et modifier les données sur Wikidata

Louis Jean Francois Delasiauve (né le , à Garennes-sur-Eure - mort le , à Paris[1]) est un psychiatre français.

Biographie[modifier | modifier le code]

En 1830, il a obtenu son doctorat à Paris, et pour les huit prochaines années pratiqué la médecine à Ivry-la-Bataille. Ensuite, il a travaillé à la Bicêtre Hôpital, et devint plus tard directeur à la Salpêtrière, où il a travaillé avec des patients souffrant d'épilepsie et de troubles des fonctions cognitives. Désiré-Magloire Bourneville (1840-1909) a été l'un de ses assistants.

Delasiauve était un pionnier de la pédopsychiatrie, et un défenseur de l'éducation pour les handicapés mentaux. Il est surtout connu pour sa recherche de épilepsie, est crédité pour décrire trois types distincts de la maladie:

  • Épilepsie idiopathique: Absence de physique de lésion ; fondamentalement un véritable névrotique désordre.
  • Épilepsie symptomatique: lésions cérébrales étant présent; Convulsion étant un symptôme et non la maladie.
  • Épilepsie sympathique: Produit par l'irradiation des impressions anormales qui peuvent avoir leur siège dans toutes les parties du corps sauf le système nerveux central.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Examen de diverses critiques adressées à la phrénologie, Impr. de Cosson, 1844
  • De l'angine laryngée œdémateuse, 1845
  • Un an de révolution, ou Examen des questions politiques et sociales, Fiquet, 1849
  • La République, ce qu'elle est, ce qu'elle doit être, ou Organisation du suffrage universel, G. Dairnvael, 1849
  • Nature et degré de l'enseignement qu'il convient de donner dans les écoles primaires, Garnier frères, 1849
  • D'une forme grave de delirium tremens, 1852
  • De la Monomanie au point de vue psychologique et légal, Impr. de L. Martinet, 1853
  • Traité de l'épilepsie, histoire, traitement, médecine légale, V.Masson, 1854
  • De l'Enseignement clinique dans les hôpitaux, proposition développée et soutenue à la Société médicale du Panthéon, V.Masson, 1858
  • Des pseudo-monomanies ou folies partielles diffuses et de leur importance thérapeutique et légale, V.Masson, 1859
  • De la Création d'asiles communaux pour le traitement des aliénés, d'un mode simple, rationnel et efficace d'assistance pour ces malheureux, Impr. de Martinet, 1865
  • Confusion politique, dangers, causes, remèdes, 1873
  • La solution du problème gouvernemental, 1874
  • Classification des maladies mentales ayant pour double base la psychologie et la clinique, communication à la Société des médecins des bureaux de bienfaisance, Duval, 1877
  • Du Double caractère des phénomènes psychiques, Impr. de Cerf et fils, 1878

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]