Louis Dandrel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louis Dandrel
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Directeur
France Musique
-
Biographie
Naissance
Décès
Nom de naissance
Louis Jean André DandrelVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Autres informations
A travaillé pour

Louis Dandrel, né le à Nogent-le-Rotrou (Eure-et-Loir) et mort le [1] à Paris[2], est un designer sonore, compositeur, musicien, et journaliste français. Il a été responsable de l'unité de design sonore de l'Ircam avant de diriger le studio de design et d'architecture sonore qu'il a créé, Diasonic[3]. Il est l'époux de la journaliste et directrice de la rédaction de Télérama, Fabienne Pascaud.

Biographie[modifier | modifier le code]

Louis Dandrel suit des études musicales au conservatoire de musique de Paris et littéraires à la faculté des lettres de Paris.

Il est journaliste et critique musical au journal Le Monde de 1965 à 1980, puis est directeur de France Musique. Il est l'un des fondateurs du Monde de la musique et de Radio Classique. En 1980, il ouvre son studio de design sonore et une unité de recherche qui sera par la suite intégrée à l'Ircam[4].

Le Métaphone

Il « compose » plusieurs jardins musicaux comme le « Jardin des voix » à Osaka, le « Jardin des sons » à Hong Kong ou au Mont-Saint-Michel ou une sculpture musicale, « la Clepsydre » du bassin de la Géode au parc de la Villette à Paris ou une salle instrument, le Métaphone, au carreau d'Oignies (Pas-de-Calais). Il crée également des scénographies sonores pour des expositions ou des événements (fête de l'an 2000 sur les Champs-Élysées), des signalétiques sonores d'entreprises comme celles exploitées par la SNCF de 1994 à 2004 et des bandes sonores de pièces de théâtre ou de spectacle.

Il organise aussi une exposition « tv shots » au passage du Désir pendant le mois de la photo en . Il fait cette exposition à l'aide des photos de Harry Gruyaert[5].

Il travaille de 2009 à 2013 pour le design et l'environnement sonore du tramway de Tours avec, entre autres, Daniel Buren, Roger Tallon et l'agence RCP Design Global[6].

En , il fait partie des fondateurs de la société LDS « Life Design Sonore ». LDS propose une nouvelle approche des sons et de l'environnement sonore dans notre quotidien, valorisés par son expertise en design sonore : objets, aménagements, design, formation, missions de conseil. Louis Dandrel intervient dans la direction artistique de l'ensemble des projets.

Pour le nouveau tunnel, dit des « modes doux » (piétons, vélos et autobus électriques), de La Croix-Rousse à Lyon, Louis Dandrel, au sein de la société LDS, a composé l'accompagnement sonore. Les sons s'étirent le long des 1 800 mètres du tunnel, en réponse aux images projetées sur les parois. Le tunnel des modes doux a été inauguré le à l'occasion de la Fête des Lumières.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Nathalie Filloux, « Décès de Louis Dandrel », sur ResMusica, (consulté le )
  2. Pierre Gervasoni, « Disparitionː Louis Dandrel, compositeur et critique musical », Le Monde, no 23655,‎ , p. 23 (lire en ligne)
  3. « Life Design Sonore », sur www.diasonicdesign.com (consulté le )
  4. « Résonances », sur resonances2002.ircam.fr (consulté le )
  5. Zone radio - Radio-Canada.ca et Zone radio - Radio-Canada.ca, « Le monde selon Louis Dandrel - Entrevue de Catherine Pépin | Macadam tribus | ICI Radio-Canada Première », sur Le monde selon Louis Dandrel - Entrevue de Catherine Pépin | Macadam tribus | ICI Radio-Canada Première (consulté le )
  6. Xavier Renard, « Le futur tramway de Tours dévoilé en grande pompe », Bus & Car,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]