Louis Corte

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Corte (homonymie).
Louis Corte
Description de cette image, également commentée ci-après
Louis corte L.A. 2010
Informations générales
Surnom Louis Element
Nom de naissance Louis Fernand Corte
Naissance Metz
Activité principale Disc jockey, producteur auteur-compositeur
Genre musical House, electro house, deep house, trance
Années actives 1994-présent
Labels Sony Music-Universal Music-Emi Music-Scorpio Music-Happy Music, etc.
Site officiel discogs.com

Louis Corte alias « Louis Element », est un auteur-compositeur, disc jockey et producteur de musique français né à Metz (Moselle) plusieurs fois disques d'or et Platine en France et à l’étranger[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

C'est en tant qu’animateur radio, journaliste puis DJ qu’il découvrira très jeune l'electro-funk, le disco, la new wave puis la house et la techno. Des rythmes qui baigneront son adolescence finissante en imprégnant celle-ci de saveurs anglo-saxonnes. Un début de carrière prometteur l’amènera en 1994 à s’installer dans la capitale, où il écrira alors des tubes pour Roman Photo (dont il est le chanteur "lead"), B-One, Indra, Black Project (en co-production avec Claude François jr), Alliage, Nadiya, Larusso, le disque d'or d'Allan Theo (Emmène-moi) et bien d’autres… Il décidera ensuite de partir découvrir l’Amérique du sud, avant de s’installer brièvement au Brésil, puis enfin aux États-Unis.

Louis Corte alias "Louis Element" ou "Luigi Confortini" écrit et réalise seul en 2009 Mathilde A. et sa version anglaise Matilda (400 000 vues sur Youtube) sa vision pop de la musique « dance floor », cross-over et catchy. « On doit pouvoir danser sur mes titres en club, et les chanter sous la douche » dit-il souvent.

En 2011, son titre Vamos a la playa est repris avec succès par la chanteuse néerlandaise Loona (100 000 000 vues sur Youtube), le titre se place en tête des ventes de singles en Europe du nord puis en France, déjà en 1999 ce titre avait atteint le top 5 des singles en Italie (9 semaines TOP 1), en Australie (top 3), Pays-Bas (top 5), Canada (top 2).

En 2016, la production hollywoodienne 'Dirty Granpa" (dirty papy) avec Robert de Niro et Zac efron incorpore un extrait du titre "Vamos a la playa" interprété par Loona.

Discographie (extraits)[modifier | modifier le code]

  • Sounds of summer, Partie time, Tout le monde groove, cool baby cool (Roman photo / EMI / Universal Music) 2 fois numéro 1 des clubs en France (mediacontrol).
  • The rhythm, Can't stop the boogie, It's a shame, the future, play the game, Voyage voyage, celebrate the music (B-One / Polygram / Universal) 1 fois numéro 1 des clubs en France (mediacontrol)
  • Everybody , Don't cry baby (Black project / Universal Music) Numéro 2 des clubs en France[2]
  • Emmène-moi (Allan Théo/ EMI) numéro 2 des ventes en France (1998)
  • Burning up (Direct 2 Dance)[3]
  • Comme 1 refrain (Alliage / Universal Music)
  • Be my lover - Alex goes to cleveland remix - (La Bouche / BMG)
  • Take my hand, I wanna see you (Rozlyne Clarke / ARS)
  • Entre nous (Larusso / EMI)
  • J'te dis Bye bye (Nadiya / Sony Music)
  • Tell me how (Indra feat. Louis Element)
  • Vamos a la playa (Miranda / EMI)
  • Mathilde A (Louis Corte / Universal Music / AT-WORK Records) 26ieme au top 50 singles snep le 15/02/2010.
  • Vamos a la playa (Loona) (2011)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]